thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 6 octobre 2013
  • • 21:00
  • • Stade Vélodrome, Marseille
  • Arbitre: C. Turpin
  • • Spectateurs: 44391
1
FIN
2

Le PSG peut être heureux, ils ont gagné un combat plus qu'un match.

Ligue 1 - 10 parisiens s'imposent dans la douleur

Le PSG peut être heureux, ils ont gagné un combat plus qu'un match.

Gettyimages

Le PSG bat l'OM 2-1 dans une rencontre tendue qui aura vu tôt l'expulsion de Thiago Motta. Le combat physique a eu raison du match.

9e journée de Ligue 1 :
OM – PSG : 1-2
Buts : A. Ayew (sp 34e); Maxwell (45e), Ibrahimovic (sp 66e)

On attendait ce match avec impatience. Le suspense, la tension, les buts, l’arbitre, ils étaient tous au rendez-vous.Mêmes les erreurs techniques étaient présentes. Finalement, le PSG remporte un combat plus qu’un match.

Thiago Motta expulsé au bout de tente minutes

Tel un bon OM-PSG très nineties, la 83e confrontation entre les deux équipes a démarré de manière tendue. Après trois minutes de jeu, Valbuena et Verratti  se chauffaient déjà. Les deux équipes ont eu besoin de 10 bonnes minutes avant de se mettre en évidence. Valbuena tire un premier coup-franc vicieux à ras de terre qui passe sous le mur parisien, Sirigu détourne en corner (12e). Cela donna le ton de la première période. L’OM prit les commandes du match en se procurant plusieurs occasions. Sur un centre en volée de Mendy, Jordan Ayew puis Valbuena se heurtent à un Sirigu impérial (25e). Trois minutes plus tard, c’est Fanni qui se débarrasse de Maxwell et centre pour Jordan Ayew qui tente de reprendre à bout portant mais Alex veillait au grain. Le tournant du match intervenait deux minutes plus tard. Thiago Motta contrôlait mal le ballon et mettait son pied en avant sur Valbuena qui s’écroulait dans la surface. Carton rouge pour Motta, jaune pour Verratti qui proteste. Le penalty est justifié, le rouge beaucoup moins. André Ayew n’en n’a que faire et expédia une praline sous la barre de Sirigu.

A 10 contre 11 et mené 1-0, le PSG n’a plus le choix, il doit jouer. Laurent Blanc remplace Lavezzi par Rabiot. Curieusement l’OM, pourtant dominateur, est beaucoup plus attentiste et laisse les Parisiens venir à eux. Maxwell en profite et reprend victorieusement de la tête un centre de Van der Wiel. Il devance Mandanda pas irréprochable sur ce coup là. Le PSG égalise juste avant la mi-temps sur sa seule occasion, c’est très très bien payé.

La deuxième mi-temps est bizarrement entamée. L’OM et le PSG manquent des passe faciles et on assiste à un duel entre les deux équipes plus qu’à un match de football. Les contacts sont beaucoup plus durs et les cartons jaunes s’enchaînent. Sur un second ballon dans la surface marseillaise, André Ayew arrive en retard sur Marquinhos. L’arbitre montre immédiatement le point de pénalty. Ibrahimovic s’en charge et ne tremble pas. Il prend Mandanda à contre-pied (66e). Il s’agit désormais de tenir pour les parisiens et tous les moyens sont bons. Successivement, Ibrahimovic et Cavani sortent en marchant et prennent un jaune pour gain de temps. Seul une frappe de Payet fera passer des frissons à l’équipe parisienne ( 80e), Sirigu détourna une fois de plus. Sur les 10 dernières minutes, l’OM a bien poussé mais n’arrivait pas à se créer de réelles occasions. Un dernier coup-franc de André Ayew à l’ultime seconde rendait le résultat incertain mais la frappe du Ghanéen terminait directement dans le mur. Le PSG l’emporte aux poings et revient à hauteur de l’ASM.


Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web