Marseille-Nice 2-1, Payet et l'OM dominent Nice et restent au contact de Monaco
A la faveur d'un but de Payet à 20 minutes de la fin, l'OM a battu Nice en clôture de la 36e journée et maintenu ses chances dans la course au podium.

36e journée de Ligue 1
Olympique de Marseille-Nice : 2-1
Buts :
Germain (13e), Payet (72e); Balotelli (5e)

Jouant après tous ses rivaux ce week-end, l'Olympique de Marseille avait beaucoup à craindre de la réception de Nice. Car si un succès ne garantissait rien si ce n'est un statuo quo en tête du classement, un faux-pas condamnait définitivement les Phocéens dans la course pour le trio de tête. Finalement, et en faisant une nouvelle fois appel à leurs ressources collectives, les hommes de Rudi Garcia ont rempli leur tâche. Le Vélodrome a encore vibré.

Défier une séduisante équipe niçoise seulement trois jours après une demie-finale très éprouvante de la Ligue Europa ce n'était guère pratique. Et les premières minutes du match ont plutôt conforté l'impression que l'OM allait vivre une soirée difficile. Après cinq minutes de jeu, ils se retrouvaient déjà avec un but en retard sur le tableau d'affichage. Mario Balotelli les punissait sur sa première occasion du match. Sur une passe de Le Marchand, il passait en force dans la surface avant de battre Steve Mandanda d'un tir imparable.

L'article continue ci-dessous

L'OM était dans le dur, mais la chance de l'OM c'est d'avoir pu recoller à la marque rapidement et sans vraiment tout fait pour. Pendant toute la première période, les locaux étaient à la peine dans le jeu. Bousculés et incapables de répondre à l'agressivité des Azuréens, ils ont surtout défendu leur but afin de rester dans le match. La réalisation de Valère Germain à la 13e minute, sur une passe de Payet, était ainsi plutôt inattendue et ne reflétait en rien le cours des évènements.

Un OM plein de ressources

La deuxième période a cependant été totalement différente de la première. Totalement requinqués, comme s'ils avaient été tancés et remobilisés par leur coach dans le vestiaire, les Marseillais ont pris le contrôle des débats. En affichant aussi beaucoup d'envie et des ressources athlétiques surprenantes, ils ont commencé à mettre la pression sur l'OGCN. Une métamorphose qui ne pouvait que porter ses fruits. Et c'est ce qui est arrivé à la 72e minute lorsque Payet a poussé le cuir dans les buts vides à la suite d'un excellent travail de Clinton N'Jie.

Alors qu'il n'était sur le terrain que depuis une minute, le Camerounais offrait un ballon en or à son coéquipier, et ce dernier l'a aisément converti. Un dénouement heureux et qui montre encore une fois le caractère de cette équipe. Le futur finaliste de la Ligue Europa reste donc en vie en championnat et on peut être désormais sûr qu'il défendra crânement sa chance et fera tout pour doubler Monaco (ou Lyon) au classement. Et s'il y en a qui se demandaient si cette équipe ne va pas manquer de jus, l'on peut imaginer qu'ils n'ont désormais plus trop de soucis à se faire.

Commentaires ()