thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 29 novembre 2013
  • • 20:30
  • • Stade Vélodrome, Marseille
  • Arbitre: F. Fautrel
  • • Spectateurs: 35045
2
FIN
0

Sans marqué, Gignac a su libérer des espaces pour ses coéquipiers.

Ligue 1 - Marseille retrouve le sourire

Sans marqué, Gignac a su libérer des espaces pour ses coéquipiers.

Panoramic

Marseille s'impose 2-0 sur une faible équipe de Montpellier. L'OM revient à deux points du podium alors les Héraultais se rapprochent dangereusement de la zone rouge.

15e journée de Ligue 1 :
Marseille – Montpellier : 2-0
Buts : Thauvin (36e), Khalifa (93e)

Marseille avait l’occasion de recoller au trio de tête et d’oublier ses déboires en Ligue des Champions. Avec Gignac en pointe, l’OM alignait une équipe type, à 50% modifiée par rapport à sa déroute londonienne. En face, Montpellier devait se reprendre après six matchs en championnat sans victoire. Au final, l'OM s'impose logiquement  mais de manière poussive. Les Olympiens enchainent en championnat par une deuxième victoire consécutive qui fait du bien.

 Payet retrouve la forme

La mauvaise passe de Montpellier semblait se confirmer. Dès la 1 minute de jeu, Bakar s’écroulait suite à un contact avec Benjamin Mendy. Se tordant de douleur, l’ancien Nancéien se plaignait du genou. On craint une grosse blessure pour l’attaquant. Son remplaçant, Victor Hugo Montano le vengeait en se montrant dangereux dès son premier ballon mais le Colombien croisait trop son tir (7). Ce sera la seule frappe montpelliéraine de la mi-temps. Derrière, l’OM prenait le dessus doucement mais surement. Après un bon débordement de Mendy, Valbuena prenait sa chance mais Hilton était sur la trajectoire (20). Alors que Montpellier procédait en contre sans dépasser le milieu de terrain, Marseille par l’intermédiaire de Payet trouvait des espaces et parvenait à déstabiliser le bloc adverse. L’ancien lillois provoquait deux fautes aux abords de la surface, offrant à Valbuena (35) et à Gignac (39) l’occasion de tenter leur chance. Par deux fois, Jourdren restait vigilant. C’est aussi Payet qui offrait l’ouverture du score à Thauvin. Le joueur formé à Nantes parvenait à tacler le ballon dans la surface pour Thauvin esseulé au point de pénalty qui ajustait Jourdren. L’OM revenait au vestiaire avec un avantage mérité.

Et l’OM revenait sur le terrain avec les mêmes intentions offensives. Malgré le remplacement de Marveaux pour Camara, Montpellier avait toujours aussi peu d’allant offensif. Payet, décidemment intenable, cherchait Thauvin dans la surface. Il faudra un sauvetage in-extremis d’El Kaoutari pour empêcher le l’international espoir de doubler la mise (49).  Le rythme allait retomber légèrement, les contacts durs s’enchainant. Tiéné, N’Koulou et Montano restaient successivement au sol. Ce manque d’activité allait profiter aux Montpellierains. Marseille accumulait quelques imprécisions techniques. A l’heure de jeu, Stambouli trouvait Camara à la limite du hors-jeu. Le Sénégalais manquait légèrement son contrôle ce qui profitait à Mendy pour revenir soulager les siens. Trois minutes plus tard, Montano efectuait un superbe contrôle orienté pour éliminer Romao, pui prenait de vitesse Diawara. Le Colombien trouvait Cabella côté gauche qui pouvait centrer. Heureusement N’Koulou parvenait à dégager (64). Montpellier continuait à mettre la pression sur les buts olympiens mais se montrait trop maladroit. Congré lançait Montano sur la droite de la surface. Celui-ci enchainait un bon contrôle-frappe mais son tir s’échouait dans le petit filet (67). Même chose pour Cabella qui croisait trop (71). Le terme s’approchait et la victoire se dessinait pour l’OM. Gignac se débarrassait de Congré d’un petit-pont et enroulait une frappe difficile à dégager pour Jourdren. Un dernier coup-franc de Tiené et un but hors-jeu largement justifié donnaient deux ultimes frissons au Vélodrome. Sur la dernier contre Thauvin voyait Khalifa esseulé côté gauche. Le Tunisien temporisait et plaçait un bel intérieur du pied qui faisait mouche (93). Marseille peut célébrer sa victoire sur le premier but de l’ancien joueur d’Evian sous le maillot ciel et blanc. L’horizon se dégage pour l’OM.



Relatifs

From the web