thumbnail Bonjour,
Direct

UEFA Europa League

  • 22 novembre 2012
  • • 21:05
  • • Stade Vélodrome, Marseille
  • Arbitre: M. Atkinson
  • • Spectateurs: 14686
0
FIN
1

EL - L'OM perd et prend la porte

EL - L'OM perd et prend la porte

Gettyimages

Le Fenerbahçe a battu l'Olympique de Marseille 1-0 au stade Vélodrome lors de la 5e journée de la Ligue Europa.

Europa League - Cinquième journée
Marseille - Fenerbahçe : 0 - 1
Buts : Irtegun (40e)

Le Fener s'est imposé au Stade Vélodrome (1-0) dans des conditions de jeu assez tendues. Malgré une bonne seconde période des phocéens, l'OM est éliminé de la Ligue Europa.

Un bijou signé Irtegun

Le Vélodrome était bien rempli pour cette rencontre, plus de 2000 Turcs ont fait le déplacement. Les conditions de jeu étaient réunies pour assister à un belle rencontre. Sur le terrain le spectacle était autre. La rencontre s’est déroulée sur un faux rythme. On s'observait de chaque côté du terrain sans vouloir prendre le moindre risque en défense. Jordan Ayew était très bien dans son match, réussissant toutes ses prises de balles sans vraiment se montrer dangereux sauf cette reprise de volée contré par Yobo (24e) Plus tôt, Christian enroulait une frappe du pied droit que Mandanda boxa sur sa ligne de but. Les Turcs commençaient à jouer un peu plus haut. Marseille reculait. L’OM n’a pas su concrétisé sa plus grosse occasion de la première période. Après un une-deux avec Almafitano, André Ayew se retrouvait face à Volkan. Ce dernier précipita trop son geste et sa reprise du gauche passa au-dessus de la cage. Une occasion qui met en exergue la pauvreté de l’effectif phocéen en l’absence de Remy et Gignac. Les hommes de Kocazman ont ouvert le score quelques minutes plus tard. Après un corner frappé côté gauche par Christian, Gökhan déviait le ballon de la tête et c'est Irtegün trouvé plein axe aux 15 mètres, enchaînait un contrôle de la poitrine et un retourné acrobatique incroyable ! Le sublime retourné d'Irtegün a refroidi les espoirs olympiens juste avant la pause. Les supporters turcs ont un peu trop fêté le but d'Irtegün et de nombreux d'entre eux ont été évacués des tribunes.



La vaine révolte des Ayew


Lors du second acte, les Marseillais étaient très entreprenants. La fratrie Ayew sèmaient la révolte du côté olympien. Le plus jeune s’illustrait d’une sublime frappe des 25 mètres obligeant Volkan a réalisé une très belle parade sur sa ligne de but (49e). L’ainé des frères Ayew plaça une tete piqué qui passa à quelques centimètres des cages de Volkan (56e). Almafitano faisait briller Volkan auteur d’une très belle claquette en corner (57e). Trois occasions franches coups sur coups pour les Marseillais depuis la reprise, mais le réalisme n’était pas du côté des hommes d'Elie Baup. Les Turcs se sont contentés de défendre durant toute la seconde période. Mandanda n’a eu aucun arrêt à réaliser. Les frappes lointaines ont été l’arme phare des phocéens dans cette rencontre. Barton hérita du ballon aux 25 mètres, légèrement excentré côté gauche. L'Anglais réalise un contrôle un peu bancal et arma une magnifique frappe croisée à mi-hauteur à côté des buts de Volkan. La fin du match fut une suite d’occasions manquées par André Ayew (91e et 92e). Triste sortie pour les phocéens. La bande de Moussa Sow arrache sa qualification.

De l'autre côté, le Borussia M'Gladbach a battu (2-0) l'AEL Limassol. L'OM est éliminé avant même de disputer le dernier match en Grèce face à Limassol.


A lire également :

Tout sur la Ligue Europa

Relatifs

From the web