thumbnail Bonjour,
Direct

UEFA Europa League

  • 4 octobre 2012
  • • 21:05
  • • Stade Vélodrome, Marseille
  • Arbitre: T. Asumaa
  • • Spectateurs: 12746
5
FIN
1

Ligue Europa - L'OM a eu du mal

Ligue Europa - L'OM a eu du mal

Panoramic

L'OM a fini par venir à bout de Limassol après une rencontre chaotique où le onze largement remanié de Baup a souffert mais a fini par largement s'imposer (5-1).

Ligue Europa
Marseille - Limassol : 5-1
Buts : Fanni 42e, Mendes 61e, Rémy 76e, 93e Gignac 90e - Ouon 22e


Longtemps bousculé par l'AEL Limassol ce jeudi, au Vélodrome, et même mené au score, l'Olympique de Marseille au du mal malgré un score flatteur et trompeur pour son deuxième match de poules en Ligue Europa. 15 jours après un nul prometteur décroché à Fenerbahçe (2-2) pour leur entrée en lice en C3, les locaux se devaient de prendre les trois points devant leur public. Malgré l'ouverture du score du défenseur français de Limassol Ouon (22e), l'OM est allé cherché la victoire avec du caractère et quelle victoire (5-1).

Une première période cauchemardesque

Battus dans les duels et dans l'engagement, les Marseillais ne gênaient pas suffisamment la défense chyrpriote. On notera tout de même un déboulé de Jordan Ayew, un tir dévissé de Rémy et une tête hors-cadre de Fanni sur un coup franc enroulé de Barton. Pour le reste, ce furent les visiteurs qui firent le spectacle Ils pressaient énormément et avaient la possession. A force de pousser, ils allaient même marquer. Sur leur premier corner, mal négocié par la défense phocéenne, les Chypriotes se montraient les plus vifs et la reprise de Ouon trompait Mandanda (1-0, 22e).

Cette formation olympienne expérimentale aura aussi connu une frayeur sur une action du même acabit peu après (29e). Mais elle aura su user de sa force sur coups de pied arrêtés et dans les airs pour égaliser puis se donner de l’air. Sur un service du "débutant" Barton, Fanni (43e) a surgi de sa boite pour remettre les deux équipes à égalité. Marseille peut d'ailleurs remercier un Joey Barton en jambes mais aussi kle Brésilien Mendes, passeur et buteur pour sa première titularisation cette saison (61e), sans oublier Jordan Ayew, dont le centre trouvait la tête de Rémy, jusque là très discret; lequel s'y prenait en deux fois face à Degra pour permettre à son équipe de faire le break (3-1, 76e). Après leur 3e but, les joueurs d'Elie Baup s'appliquaient à gérer sans prendre trop de risques inconsidérés, en évitant les blessures, dans la perspective du Clasico. Limassol s’enfonçait et les Marseillais s'offraient alors quelques faits d'arme dont cette frappe enroulée de Gignac (85e) qui s'écrasait sur le poteau gauche de Degra. Et le plus beau but de la soirée, sur une combinaison parfaite entre Rémy et Gignac permet à ce dernier de saler l'addition. (4-1, 90e). Dans le temps additionnel,  face à une défense Chypriote qui abdiquait, Rémy enfonçait le clou (5-1, 90+3).





Le film du match

Relatifs

From the web