OL-Nice (3-2) : auteur d'un triplé, Memphis Depay envoie l'OL en Ligue des champions
Rapidement menés au score, l'OL s'en est remis à Memphis Depay, auteur d'un triplé en seconde période, pour se qualifier en Ligue des champions.

Après la défaite à Toulouse le week-end dernier, l'Olympique lyonnais était condamné à prendre des points pour espérer conserver sa troisième place directement qualificative pour la Ligue des champions depuis la victoire de l'Atlético Madrid en finale de la Ligue Europa. D'abord menés au score, les coéquipiers de Nabil Fekir s'en sont remis à Memphis Depay, auteur d'un doublé, pour finalement valider leur place sur le podium. 

Depay a surgi en deuxième période

La rencontre, qui avait débuté par une frappe de Fekir juste au dessus (10e) puis une autre de Lucas Tousart trois minutes plus tard, a rapidement pris une tournure moins avantageuse pour l'OL. Lancé dans la profondeur par une passe lumineuse de Mario Balotelli, Alassane Pléa s'est présenté seul face à Gorgelin avant d'ajuster le portier en glissant le cuir entre ses jambes (1-0, 48e). Sans réellement subir le jeu, les Lyonnais ont longtemps approché les buts niçois de manière stérile, sans créer les décalages nécessaires pour bouger le milieu dense des Aiglons. 

Au retour des vestiaires, Bruno Génésio a ajusté son équipe en 4-2-3-1 avec la sortie de Tanguy Ndombélé pour l'entrée en jeu de Mariano Diaz. Un changement de système payant qui a tout de suite insufflé plus de mouvements. Tout en percussion sur le côté gauche de la surface, Nabil Fekir s'est infiltré dans la surface avant de trouver Memphis Depay, buteur sur un plat du pied dans le but vide (1-1, 48e). Libérés dans le jeu, les Lyonnais ont mis la pression dans les 30 derniers mètres jusqu'à l'obtention d'un coup franc fait sur mesure pour Depay. Après avoir placé son ballon, l'international néerlandais a malicieusement glissé le ballon sous le mur pour tromper Benitez et donner l'avantage aux siens (2-1, 65e). 

Alors que rien ne semblait encore joué pour l'OL, les deux équipes ont offert une fin de rencontre hallucinante. Parfaitement servi par Traoré, memphis Depay a validé son coup du chapeau en se présentant devant Benitez avant de se jouer de lui d'un ballon piqué parfaitement exécuté (3-1, 86e). Légèrement relâchés, les hommes de Bruno Génésio se sont fait peur jusqu'au bout en concédant un second but de Pléa. Plein axe, l'attaquant niçois s'est retourné avant de déclencher une superbe frappe dans le petit filet de Gorgelin. Après un match très disputé, l'OL valide finalement son ticket pour la Ligue des champions après être passé par tous les états. 

Commentaires ()