thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue des champions UEFA

  • 30 juillet 2013
  • • 21:00
  • • Stade de Gerland, Lyon
  • Arbitre: H. Gocek
  • • Spectateurs: 27331
1
FIN
0

Bisevac permet à l'OL de prendre un avantage à l'issue du match aller

LdC - Lyon s'en sort bien

Bisevac permet à l'OL de prendre un avantage à l'issue du match aller

Gettyimages

Dominé en première période, où il a été sauvé par un poteau puis par la barre, l'OL gagne 1-0 son match aller de 3ème tour préliminaire dans la souffrance.

Ligue des Champions - 3e tour préliminaire
Lyon - Grasshopper Zurich : 1-0
Buts : Bisevac (64e)

L’Olympique Lyonnais recevait à Gerland l’équipe suisse des Grasshoppers pour ce match aller du troisième tour préliminaire de Ligue des Champions. Les locaux sont tout de suite pressés et agressés. Les Suisses ont faim de ballons et l’OL ne parvient pas à s’approcher des cages adverses. De nombreux duels ont lieu dans l’entrejeu, et Miguel Lopes prend d’ailleurs un coup de coude entrainant un saignement dès la dixième minute de jeu. Avant cela, la seule occasion était à mettre au crédit de Clément Grenier, qui a frappé un bon coup-franc dévié par un défenseur suisse dans les gants de son gardien. Les débats sont équilibrés, les Grasshoppers se montrant même plus inspirés dans la construction. Ils s’offrent même une série de corners tirés rentrant qui ont mis le feu à la défense des Gones, Anthony Lopes étant approximatif dans ses sorties. Le latéral Lang parvient même à tenter une belle reprise de volée, qui heurte le poteau droit du gardien lyonnais, battu sur ce coup.

Une première mi-temps de souffrance 

Les joueurs de Zurich continuent de pousser, s’offrant de belles combinaisons et mettant à mal les ambitions rhodaniennes. Sur un corner, encore, Gashi saute plus haut que tout le monde pour placer une belle tête qui tape la barre transversale. En 25 minutes, l’OL se fait sauver par deux fois par ses montants, quand il ne s’est procuré encore aucune occasion. A la demi-heure de jeu, les Grasshoppers se procurent leur 3ème grosse occasion en cinq corners. Vilotic est totalement oublié par la défense  mais envoie le ballon de la tête au-dessus. Lyon semble désarmé, seul le couloir Miguel Lopes - Lacazette semblant au niveau dans cette première mi-temps. Il faudra attendre la 35ème minute pour voir la première opportunité lyonnaise. Clément Grenier adresse un centre sur la tête de Lacazette, claquée par Bürki. Grenier prend sa chance sur coup-franc à plus de trente mètres juste avant la mi-temps mais sa superbe tentative est repoussée en corner.

Le début de seconde mi-temps est dominé par les Lyonnais. Les joueurs de Zurich ont arrêté leur pressing et évoluent désormais plus bas sur le terrain. Lyon n’est plus inquiété, et tente plus d’offensives que durant la première période, mais sans vraiment se créer d’occasions. Les hommes de Garde s’agacent et ne goûtent pas à l’agressivité de leurs adversaires. Les nombreuses tentatives de gain de temps  ont aussi le don d’énerver les joueurs. Mais sur un coup-franc lointain, tiré par Clément Grenier de la droite, Bisevac parvient à placer une tête imparable dans les filets de Bürki, impuissant. L’OL ouvre enfin le score à la 65ème minute, sans s’être créé tant de bonnes occasions de buts que ça. Lyon gère ensuite les débats, le match perd en intensité. Les Grasshoppers ne semblent plus en mesure d’inquiéter Anthony Lopes, en témoigne cette frappe audacieuse de 60 mètres de Salatic qui passe de peu au-dessus des cages rhodaniennes. Seule occasion des Zurichois après trente minutes dans la seconde période.

Mais ils vont finalement se réveiller et mettre la pression aux Lyonnais. Toko rentre dans la surface et transmet à Gashi, qui après un contrôle, déclenche une lourde frappe qui ne trouve pas le cadre. L’embellie est de courte durée, les Lyonnais contrôlant le ballon et essayant de se montrer dangereux en obtenant des coups de pied arrêté. Le rythme faiblit au cours des minutes, les Suisses ne tiennent absolument plus le ballon, ne pénétrant qu’à de rares reprises dans le camp des Gones. Suite à une perte de balle de Zurich, Fofana cherche à jouer vite, servant Lacazette sur le couloir droit, qui déborde puis élimine son vis-à-vis d’un beau dribble mais son centre est repoussé par la défense. Mais ce sera la seule action à se mettre sous la dent en cette fin de match. Lyon remporte ce match aller 1-0 et prend une option pour la qualification à la phase de poules de la Ligue des Champions. Match retour mardi prochain.




Le film du match

Relatifs