thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 16 février 2014
  • • 14:00
  • • Stade de Gerland, Lyon
  • Arbitre: B. Varela
  • • Spectateurs: 35103
3
FIN
1

Lyon-Ajaccio (3-1), Lyon garde le cap

Lyon-Ajaccio (3-1), Lyon garde le cap

Panoramic

Tombeur d’Ajaccio (3-1), Lyon a confirmé sa belle forme en Ligue 1 actuellement. Les Gones ont encore pu compter sur un excellent Bafétimbi Gomis.

25e journée de Ligue 1 :
Lyon-Ajaccio : 3-1
Buts : Fofana (43e), Briand (68e), Gomis (90e); Oliech (31e)

Six mois. C’est le temps qu’a dû attendre Lyon pour retrouver une place dans le Top 5 de la Ligue 1. Depuis la 3e journée du championnat, les Rhodaniens n’avaient plus eu l’honneur de figurer aussi haut au classement. Une remontée qui est le fruit d’une superbe série de 12 victoires (en 16 matches disputés toutes compétitions confondues). La dernière en date a eu lieu ce dimanche. Trois jours après son élimination frustrante en Coupe contre Lens (1-2 a.p.), l’équipe de Rémi Garde a signé une belle réaction en disposant d’Ajaccio (3-1). Face aux Corses, la tâche n’était pas facile mais Bafetimbi Gomis et ses partenaires ont su assurer l’essentiel.

Gomis atteint la barre des 10 buts

Devant 35000 de ses supporters, l’OL a maitrisé les événements durant la majeure partie du match, mais il a un peu tremblé vers la fin. Une réduction du score de Dennis Oliech à la 81e minute a ravivé un peu le suspense. Entré en cours du jeu, l’international kenyan trompait Lopes après un joli crochet à l’entrée de la surface, éliminant deux défenseures, suivi d’un tir croisé. La bande à Bracconi s’est alors mise à croire à l’égalisation, mais les locaux ont bien resserré le verrou derrière. Et, surtout, ils ont réussi, au final, à se mettre à l’abri. A la 90e minute, Gomis pliait le sort du match d’une belle frappe enveloppée du gauche. Une réalisation qui lui permet d’atteindre la barre des 10 buts en championnat pour la huitième année de suite.

L’international français aurait déjà pu scorer à la 79e, mais à la suite d’un festival individuel lors duquel il a mis dans le vent toute la défense ajaccienne, il a manqué de lucidité au moment de tromper Ochoa. Le portier méxicain avait également sorti de grands arrêts sur une frappe déviée de Miguel Lopes en début de partie (16e) et une autre de Briand (57e). En revanche, il n’a rien pu faire sur la superbe tentative de Fofana (43e). L’ex-Havrais avait ouvert le score sur une initiative de 20 mètres. Le but de 2-0 fut, lui, l’œuvre de Jimmy Briand de la tête à la 68e. Une entrée victorieuse de l’ancien Rennais, qui avait remplacé Alexandre Lacazette, touché aux quadriceps, en début de seconde période.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web