thumbnail Bonjour,
Direct

UEFA Europa League

  • 21 février 2013
  • • 19:00
  • • Stade de Gerland, Lyon
  • Arbitre: W. Stark
  • • Spectateurs: 38761
1
FIN
1

Tottenham a gagné sur le résultat total de 3 - 2

Ligue Europa - Lyon éliminé cruellement

Ligue Europa - Lyon éliminé cruellement

Getty Images

Lyon a concédé un match nul en toute fin de match contre Tottenham (1-1). Un score de parité qui élimine le club rhodanien de la Ligue Europa après son revers à l'aller (2-1).

Ligue Europa - 16e de finale retour

Lyon - Tottenham : (1-1)
Buts : Gonalons (17e) - Dembele (90e)

Cette élimination laissera un goût amer aux Lyonnais. Après avoir encaissé deux buts dans le temps additionnel au match aller (défaite 2-1 à Tottenham), ils se font égaliser à la 90ème sur une frappe lointaine alors qu'ils avaient pourtant entamé cette rencontre de la meilleure des manières. Les Gones auraient dû chercher le deuxième but pour se mettre à l’abri mais l’imprécision dans le dernier geste ou les choix arbitraux en ont décidé autrement. Pourtant bien lancés dans le match, ils ont reculé en seconde période au fur et à mesure qu’il devenait plus intéressant de compter les minutes restantes que de partir à l’assaut du but de Brad Friedel. C’est encore sur un exploit individuel, une frappe lointaine de Dembélé, que les anglais marquent après les deux coup francs de Gareth Bale au match aller. Il ne reste que le championnat aux Lyonnais pour espérer un titre cette saison alors qu’ils pointent à trois points du leader parisien. Les joueurs de Villas Boas rencontreront l’Inter au huitième de finale.

Ça avait pourtant bien commencé…

Dès l’entame de match, les Lyonnais se montrent plus dangereux tout en laissant le ballon aux visiteurs. La possession est british mais les occasions sont bien françaises. La défense Lyonnaise est bien en place, laissant peu d’espaces. Le milieu de terrain, malgré l’absence de Malbranque resté sur le banc, lance bien les contre-attaques. Et c’est sur un coup franc obtenu par Lisandro, près de la ligne de touche que l’OL va ouvrir le score. Clément Grenier s’en charge et trouve Gonalons au premier poteau qui décroise sa tête (1-0, 17e). Les Lyonnais sont idéalement lancés. Qualifiés au profit du but à l’extérieur, ils restent pourtant à la merci d’une égalisation Anglaise qui serait fatale. Mais les Spurs accusent le coup. Le placement et la concentration Lyonnaise ne leur laisse que peu d’espaces, c’est le moment idéal pour les joueurs de Rémi Garde d’aller enfoncer le clou…

Les Rhodaniens continuent de résister aux assauts anglais et se créent des occasions de plus en plus franches. Grenier, après un sombrero lance Lacazette à droite. Son centre à ras de terre et légèrement en retrait est repris par Lisandro à l’entrée de la surface. Sans contrôle, le buteur argentin ne cadre pas (33e). Dix minutes plus tard, une volée de Lacazette trop appuyée finit dans les bras de Brad Friedel. L’intention était, hélas, plus présente que la finition. C’est dans le temps additionnel que les Spurs sont les plus dangereux. La leçon aurait dû être retenue après le match aller, mais à la 45ème, Holtby trouve la place pour frapper des vingt mètres. Vercoutre, lui, vigilant détourne ce coup de canon sur son poteau gauche. Les Lyonnais sont prévenus.



Un but cruel

En deuxième période, les Gones doivent absolument tuer le match. Pourtant, cinq minutes après le retour des vestiaires, c’est Adebayor qui centre pour Bale dont le plat du Pied passe à gauche du but de Vercoutre qui était battu. Les locaux continuent d’attaquer mais manquent le dernier geste. Et lorsque ce n’est pas leur maladresse qui les empêche de marquer, c’est les décisions arbitrales. Lorsque Lisandro lance Gomis dans la profondeur, Friedel est le premier sur le ballon mais manque son dégagement. Lacazette récupère le cuir et crochète le gardien américain avant de s’écrouler dans la surface. L’arbitre ne dit rien, il y avait vraisemblablement penalty (62e). Les Lyonnais commencent alors à regarder le temps. Et reculent de plus en plus, ne laissant pas d’espaces mais ne se projetant pas assez vers l’avant de peur de se découvrir. Mais à force de reculer, on se met à portée des frappeurs de Tottenham. Et alors qu’on entre dans le temps additionnel, Grenier est crocheté par Dembélé, plein axe aux 25 mètres. L’attaquant Belge arme sa frappe croisée (1-1, 90e). Il n’y a personne pour le contrer et les Lyonnais encaissent le troisième but de cette double confrontation dans le temps additionnel. Un but cruel pour des Lyonnais dont le seul reproche pourrait être de ne pas avoir plié le match. Ils étaient pourtant prévenus.


Toute l'actualité de la Ligue Europa

Relatifs

From the web