thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 10 février 2013
  • • 21:00
  • • Stade de Gerland, Lyon
  • Arbitre: L. Duhamel
  • • Spectateurs: 30705
1
FIN
3

Ligue 1 - Lyon, la mauvaise opération

Ligue 1 - Lyon, la mauvaise opération

Gettyimages

L'Olympique Lyonnais réalise la mauvaise opération du week-end avec cette défaite (3-1) sur sa pelouse face au LOSC.

24e journée de Ligue 1 :
Lyon – Lille : 1-3
Buts :
Chedjou (28e), Balmont (45e), Kalou (50e)
Lisandro (57e, sp)

Après sa défaite à Ajaccio (3-1) la semaine dernière, l’Olympique Lyonnais avait à cœur de se rattraper sur sa pelouse. Face au LOSC, qui n’avait plus gagné à Gerland depuis 2005, et qui n’avait pas encore gagné en championnat en 2013. Les lillois ont rapidement imposé leur domination au milieu et n’ont pas été véritablement inquiétés en première période. Dimitri Payet a posé de gros problèmes à la défense Lyonnaise tout au long du match. Mais c’est en première période qu’il a délivré ses deux passes décisives. En pointe, Lisandro a trop souvent été esseulé avant l’entrée en jeu de Gomis, trop tard puisque l’OL avait déjà encaissé les trois buts. Après ce résultat, les gones laissent le PSG seul en tête, avec six points d’avance.

Un Payet dans son grand soir

Dès l’entame de match, les deux équipes, ben en place, font tourné le ballon. Mais alors que l’OL ne parvient pas à s’approcher du but adverse, les dogues se montrent de plus en plus dangereux. Payet, seul face à Vercoutre manque son plat du pied (17ème) pour la première grosse occasion du match. Sur un deuxième corner consécutif, Dimitri Payet le tire au premier poteau. Le capitaine lillois décroise sa tête qui touche le poteau avant d’entrer dans le but. Vercoutre, impuissant, ne peux que constater les dégats (0-1, 28e).

Après l’ouverture du score, les lyonnais tentent de prendre le jeu à leur compte. Lisandro, puis Malbranque frappent au but, le premier voit son ballon repoussé sur le second, qui tire bien au-dessus du but adverse (32ème). L’Olympique Lyonnais obtient trois corners consécutifs mais ne parvient pas à être dangereux. Sur l’action suivante, en contre-attaque, Kalou sert Payet, qui décale pour Balmont à droite de la surface. La défense Lyonnaise laisse Vercoutre seul, qui ne peut arrêter la frappe croisée de l’ancien lyonnais (0-2, 45ème).

Les Lyonnais se réveillent trop tard

Dès la rentrée des vestiaires, Milan Bisevac est sanctionné pour une main, pourtant involontaire, dans sa surface. Kalou prend Vercoutre à contre-pied sur sa gauche. (0-3, 50ème). Passeur décisif sur les deux premiers buts, Payet à cette fois-ci obtenu le pénalty. Après ce troisième but, les Lyonnais deviennent plus agressifs, et ça paye, puisque deux minutes après l’entrée de Bafétimbi Gomis, Lisandro obtient un pénalty, qu’il transformera lui-même. Le ballon est touché par Elana qui avait plongé trop vite, alors que l’attaquant argentin avait tiré au centre (1-3, 57ème).

Lisandro Lopez marque donc son neuvième but en sept matchs face au LOSC. Il ne permettra pas aux Lyonnais de revenir au score. La dernière demi-heure du match est pourtant convaincante malgré quelques frayeurs avec trois joueurs offensifs après l’entrée du jeune buteur Benzia. Mais c’est trop tard, l’Olympique Lyonnais s’incline à domicile contre le LOSC pour la première fois depuis six ans. Le 16 décembre 2005, les gones avaient alors perdu… 3 buts à 1.


Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web