thumbnail Bonjour,
Direct

UEFA Europa League

  • 6 décembre 2012
  • • 21:05
  • • Stade de Gerland, Lyon
  • Arbitre: H. Özkahya
  • • Spectateurs: 29087
2
FIN
0

EL, OL - Les jeunes font de la résistance

EL, OL - Les jeunes font de la résistance

Getty Image

Les hommes de Rémi Garde ont battu le Kiryat (2-0) lors de l’ultime rencontre de la ligue Europa. Lyon et Benzia finissent premier du groupe I avec 16 points.

Ligue Europa - 6e journée

OL - Kiryat Shmona : 2 - 0
Buts : Sarr (15e) Benzia (58e)

Lyon a battu (1-0) le Kiryat après une rencontre très disputée. La jeunesse Lyonnais incarnée par le très bon Antony Lopes a conclu le sans faute des Gones en Ligue Europa.

Lopes, comme porte drapeau

Rémi Garde a sorti la génération Twitter à Gerland. Une génération pétrie de talent comme le démontra cette belle entame des locaux. Sur un corner de Gourcuff frappé côté droit, Sarr hérita du ballon au point de penalty et est contré. Le ballon revenait sur Koné dont la reprise sans contrôle a été sauvée sur sa ligne par un défenseur adverse (6e). Lyon insistait dans ce début du match avec un Gourcuff en distributeur et un Bastos très remuant. Deuxième occasion pour les locaux, Benzia déborda sur son côté gauche et effaça un défenseur pour finalement réaliser un centre fuyant à ras de terre. Michel Bastos arma une frappe en pivot sans contrôle qui passa juste à droite du but d’Amos (10e).

Très belle entrée en matière de la part de la jeune garde lyonnaise qui dévoilait toute sa palette technique au grand jour. A noter que la présence de Zinedine Zidane dans les tribunes les a sûrement galvanisés. En effet, sur un ballon mal dégagé par la défense du Kiryat, Michel adressa un centre enroulé au niveau du point de penalty où Sarr, resté aux avant-postes, plaça une tête piquée et croisée, imparable ! 1-0 pour les Gones. Après l’ouverture du score, les hommes de Rémi Garde ont baissé en intensité ce qui a permis aux visiteurs de chauffer les gants de Lopes à plusieurs reprises. D’abord par Rochet (27e) puis par Abuhatzera (29e et 36e) le portier des Lyonnais a fait des miracles. Malgré cette belle frappe pleine axe de Gourcuff aux 25 mètres qui a mis le portier israélien à contribution, les jeunes Gones ont montré beaucoup de fragilité en défense et pouvaient s’estimer heureux de mener à la mi-temps.

Réalisme et solidité

Le club israélien continuait de pousser dès le retour des vestiaires. Lyon restait sur la défensive et ne parvenait toujours pas à jouer de l'avant. Ainsi, Einbinder seul au point de penalty, se montrait maladroit face à Lopes (53e). On était dans la mauvaise période des locaux. Et pourtant ! Yassine Benzia reprenait un centre au premier poteau du droit à bout portant que Daniel Amos ne pouvait que dévier dans son propre but (58e). L'OL a fait le break et subséquemment affichait de nouveau un visage plus reluisant. Devant Benizia, Plea et Bastos se trouvaient facilement. Dans ce second acte, Lopes n'a rien eu à faire après une très grosse première période.

Le portier portugais s'est rassuré après un match compliqué contre Nice en Coupe de la Ligue. Les bébés en tenue de soirée ont montré beaucoup de réalisme devant les cages adverses. Yassine Benzia nous a congratulés d’un somptueux flip flap avant de céder sa place au jeune Anthony Martial. En fin de match, le remuant Sallalich a cadré mais Lopes s’est interposé (80e). A noter que Zeffane a été intenable sur son flanc droit, très belle prestation du latéral droit lyonnais auteur d’une passe décisive. Lyon a tenu bon malgré quelques erreurs de jeunesse en première période. La relève du côté du Rhône a belle gueule.

Lyon a terminé premier avec 16 points sur 18 possible, avec 5 victoires et un nul. Retour aux affaires courantes, les Gones se déplacent au Chaudron ce dimanche pour un derby au sommet contre l’AS Saint-Etienne.

Résultats et classement de l'Europa League

Relatifs

From the web