Numancia-Real Madrid 0-3, le Real prend une belle option
Le Real Madrid a assuré l'essentiel à Soria face à Numancia en 8es de finale aller de Coupe du Roi jeudi avec une équipe bis.

Par un froid polaire à Los Pajaritos ce jeudi soir, le Real a assuré l'essentiel en Coupe du Roi face à Numancia, une équipe de seconde division. Pour l'anniversaire des deux ans de l'appointement de Zinedine Zidane a la tête des merengue, ses hommes ont fait le travail, sans plus et avec beaucoup d'approximations.

Le coach tricolore avait aligné une équipe bis au coup d'envoi, qui manquait donc logiquement d'automatismes dans les échanges. Une formation qui se procurera quelques opportunités éparses au cours de la première période avec pas mal de déchet technique dans la seconde. Le tournant du match, lui, interviendra dès la demie-heure de jeu. Les joueurs locaux exigent alors un penalty après un propable geste illicite de Theo Hernandez sur Larrea dans la surface visiteuse.

L'arbitre ne dit rien, mais sifflera quelques instants plus tard un pénalty en faveur du Real Madrid, quand Lucas Vazquez réalise un passement de jambe avant de s'écrouler devant Carlos Gutierrez dans le rectangle local. Gareth Bale ne se posera pas de questions et transformera la sentence pour l'ouverture de la marque.  Rien ne sera marqué avant le repos et la seconde période ressemblera beaucoup à la première avec un Gareth Bale qui semblait affûté et qui faisait la différence grâce à son coup de rein à de multiples reprises.

L'article continue ci-dessous

À l'heure de jeu, Pape Maly Diamanka obtiendra un second carton jaune pour pour une semelle sur Nacho et sera logiquement expulsé, ce qui rendra forcément les choses plus aisées pour les visiteurs. Cependant, à un quart d'heure de la fin du match, Inigo Perez fera parcourir un frisson glacé sur l'échine des supporters merengue avec une tentative du milieu de terrain qui viendra mourir sur la barre de Casilla.

L'entrée d'Isco apportera du mieux dans le jeu des Madrilènes et le Real finira par obtenir un autre pénalty à deux minutes du terme transformé cette fois par le milieu andalou. Borja Mayoral, prolifique cetet saison quand Zidane a fait appel à lui, marquera le but du 3-0 dans le temps additionnel d'un bon coup de tête au second poteau. 0-3, score final, le Real commence bien l'année dans le froid de Soria et réchauffe ses ambitions.

 

Commentaires ()