thumbnail Bonjour,
Direct

Premier League

  • 29 décembre 2012
  • • 16:00
  • • Carrow Road, Norwich, Norfolk
  • Arbitre: M. Jones
  • • Spectateurs: 26827
3
FIN
4

ANG - Man City au forceps

ANG - Man City au forceps

Getty Images

Alors qu’il dominait son sujet, City s’est laissé bousculer par Norwich suite à une expulsion de Nasri. Au final, c’est dans la douleur que les Eastlands ont gagné (4-3).

20e journée de Premier League :
Norwich City – Manchester City : 2-4
Buts : Pilkington (15e), Martin (63e, 75e); Dzeko (2e, 5e, 67e), Aguero (50e)

Battu par Sunderland lors de la précédente journée (0-1), Man City n’avait d’autres alternatives ce samedi que de renouer avec la victoire afin de ne pas compromettre encore plus ses chances pour le titre. Dans la vétuste enceinte de Carrow Road, contre Norwich City, l’équipe de Roberto Mancini a rempli son devoir (4-3), mais ce ne fut pas sans mal. Loin de là. Malgré une entame en fanfare, matérialisée par deux buts d’Edin Dzeko inscrits dès les cinq premières minutes de jeu (2e et 4e), les Citizens ont dû suer pour sortir vainqueurs de cette confrontation. La faute principalement à Samir Nasri, qui a été expulsé en fin de première période pour avoir disjoncté après avoir subi une faute d'un adversaire.

Norwich y a cru jusqu’au bout

Alors qu’il faisait son retour à la compétition après plusieurs matches d’absence en raison d’une blessure, l’international français a pénalisé sérieusement son équipe en la laissant à dix pour toute la seconde deuxième mi-temps du match. Après avoir été taclé par l’ex Messin Sebastien Bassong (42e), il a perdu ses nerfs et a réagi d'une manière très virulente. Une attitude que Mr. Jones, l’arbitre de la partie, n’a pu que sanctionner par un rouge. Un rouge qui ne fut pas sans conséquence sur la suite de ce match. Maitres du jeu jusque-là, les Citizens ont eu dès lors eu beaucoup de mal à se faire respecter, même si dès la reprise ils s’offraient le but de 3-1 par l’intermédiaire de Sergio Aguero. Sur une passe en profondeur de Yaya Touré, l’Argentin surgissait de nulle part pour redonner aux siens un avantage de deux buts sur un petit piqué (50e, 3-1).

En infériorité numérique, il était évident que cette avance de City n’allait pas faire long feu. Les Canaries, qui étaient déjà parvenus à revenir rapidement à 2-1 grâce à leur homme en forme Anthony Pilkington (15e), buteur sur coup franc, portaient le score à 3-2 juste après l’heure du jeu. Monté aux avant-postes, le capitaine Russell Martin trouvait la faille d’une reprise de la tête à la suite d’un corner (63e, 2-3). Une action qui allait se reproduire dix minutes plus tard. Une mauvaise sortie de Joe Hart à la suite d’un corner fut profitable à l’arrière écossais pour inscrire le troisième but de son équipe et son deuxième personnel. Ce ne fut cependant pas celui de l’égalisation puisqu’entretemps, les Eastlands avaient repris de la marge. Dzeko s’offrait une frappe puissante à l’entrée de la surface et Mark Bunn l’a malencontreusement déviée dans ses propres filets.

4-3, ce fut le résultat final de cette rencontre. Un résultat important, mais qui n’est pas vraiment de nature à rassurer les champions d’Angleterre. Au regard des nombreux rebondissements qui ont caractérisé cette partie et les faiblesses défensives de sa formation, Roberto Mancini a encore de quoi douter quant à la capacité de ses protégés de lutter pour le titre. Le technicien italien pourra tout de même se réjouir du rendement de son secteur offensif, qui a retrouvé toute sa force de frappe à l’instar d’Edin Dzeko. Le Bosnien, qui n’avait plus marqué depuis le 11 novembre dernier, a su parfaitement suppléer Carlos Tevez (malade). D’une frappe du plat du pied gauche (2e, 0-1), puis une autre du droit (4e, 0-2), il signait son deuxième doublé de la saison. Une performance dont ses coéquipiers auront à s’inspirer s’ils espèrent revenir à la hauteur de Man United au classement.

Résultats et classement de la Premier League

Relatifs

From the web