thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 18 octobre 2013
  • • 20:30
  • • Allianz Riviera, Nice
  • Arbitre: A. Gautier
  • • Spectateurs: 31634
1
FIN
0

Cvitanich, auteur de l''unique but de la partie

Ligue 1 - Nice tombe Marseille

Cvitanich, auteur de l''unique but de la partie

Gettyimages

Grâce à une réalisation de Cvitanich, Nice a pris le dessus sur l’OM, ce vendredi (1-0). Une victoire logique même si les Phocéens ont eu plusieurs opportunités pour égaliser.

10e journée de Ligue 1 :
Nice - Marseille : 1-0
But : Ospina (40e)

Décidément, l’OGCN se plait bien au sein de sa nouvelle enceinte de l’Allianz Riviera. Ce vendredi, les hommes de Claude Puel y ont cueilli leur troisième succès en autant de matches et le premier face à un gros du championnat. Contre le prestigieux voisin marseillais, les Niçois ont mis en œuvre tous les ingrédients pour l’emporter. Dario Cvitanich a inscrit l’unique but de la partie et son sixième de la saison, mais la victoire revient aussi en grande partie à David Ospina. Le dernier rempart colombien a réalisé un grand nombre d’arrêts en seconde période, jouant ainsi un rôle décisif dans ce résultat.

Ospina s’est sublimé

Défait par le PSG lors de la précédente journée, c’est un OM revanchard qui s’est présenté sur la pelouse d’Allianz Riviera. Cela s’est parfaitement vu durant les premières minutes de la rencontre. Plus conquérants, les Phocéens ont réalisé un début de partie très intéressant et qui aurait pu être ponctué par un but. A la 6e minute, une tête d’André Ayew a échoué juste au dessus de la transversale et au sortir du premier quart d’heure de jeu, Florian Thauvin fut tout près de signer son premier but sous les couleurs olympiennes. Sa volée, sur un centre de Valbuena, a échoué sur le poteau. Avec une telle entame, et malgré la perte sur blessure de Lucas Mendes (8e), l’OM était parti pour survoler cette partie. Mais, c’était mal connaitre la faculté de réaction des Aiglons et aussi oublier la fragilité actuelle de l’équilibre marseillais. Dès que leurs opposants ont esquissé un semblant de sursaut, les hommes de Baup ont commencé à multiplier les erreurs de relance.

La punition aurait pu survenir dès la 22e minute si Mahamane Traoré avait mieux ajusté sa reprise sur un centre de Koloedzieczjak. A la 31e minute, ce fut au tour de son partenaire Jérémy Pied de frôler l’égalisation. L’ex Lyonnais a manqué de réussite sur son tir en force avec un ballon qui a rebondi sur la transversale. Les efforts azuréens ont tout de même fini par porter leurs fruits et la libération est logiquement venue de Cvitanich. Discret jusque-là, le Super Dario a fait mouche à la 40e en remportant un duel avec Mandanda. Sa conclusion fut parfaite, mais il pouvait surtout remercier Mahamane Traoré pour sa jolie passe en profondeur. L’international malien s’est ensuite illustré défensivement. Juste avant la mi-temps, il dégagea sur sa ligne une tête marseillaise, préservant ainsi l’avantage au score en faveur des siens.

Le quart d’heure de break était censé faire du bien à l’OM. C’est ce qu’on crut en voyait Giannelli Imbula tester rapidement Ospina d’un tir du gauche (46e). Il y eut ensuite une tentative de Thauvin, bien sortie par le portier colombien, ainsi qu’un tir sur le poteau d’Ayew (68e). Mais, ces nombreuses opportunités ne disaient pas grand-chose de la physionomie de la partie. Les Niçois continuaient à contrôler les événements, quant aux Marseillais ils avaient beaucoup de peines à produire un jeu fluide. Ces derniers ont tout de même eu deux dernières opportunités pour recoller au score. Une tête décroisée d’André-Pierre Gignac (80e) dans la surface et une autre d'Ayew (93e). Elles furent toutes les deux sorties par Ospina. Décidément infranchissable, il a placé les claquettes qu’il fallait. Des arrêts qui valent cher et qui permettent au Gym de revenir à la hauteur de son adversaire du jour au classement.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web