thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 18 décembre 2010
  • • 19:00
  • • Stade Municipal du Ray, Nice
  • Arbitre: O. Thual
  • • Spectateurs: 9248
1
FIN
1

Ligue 1 - Nice et Brest dos à dos

Ligue 1 - Nice et Brest dos à dos

Dans le match de la 18ème journée de Ligue 1, Nice et Brest ont fini sur un score de parité (1-1), les deux clubs ne décollent plus et l'OGC voit la zone rouge se rapprocher.

Ligue 1 - 18e journée

Nice - Brest : 1 -1

Buts : Ljuboja (7e), Martial (14e)

Bien jouer n’est pas gagner. Alors que les Aiglons avaient obtenu les trois points il y a quinze jours face à Marseille sur leur seul tir du match, ils ont été contraints au match nul par Brest en produisant un jeu léché.

Letizi fautif

Signe du changement tactique, Eric Roy avait décidé d’aligner d’entrer son joker de luxe, le technique Ben Saada. Mais l’international tunisien, au demeurant très actif, a déçu, ratant notamment la balle du 2-0, s’effondrant tout seul dans la surface alors qu’il s’était ouvert le chemin des buts (9e). Ben Saada a fait d’autres mauvais choix (73e) et se retrouve dans une situation délicate au moment de négocier une prolongation de son contrat qui s’achève à la prochaine intersaison : remplaçant, il est décisif, et titulaire, il manque de créativité.

Le Gym peut en revanche être satisfait de son envie et de sa capacité à jouer vite vers l’avant. Mais comme souvent, le jeu des Rouge et Noir n’est passé quasiment que par le côté gauche, lui enlevant toute spontanéité. Âgé de 37 ans, Lionel Letizi remplaçait David Ospina blessé et a raté son retour. Répondant présent le reste du match, il a néanmoins laissé filer un ballon facile qui a coûté la victoire aux siens (1-1, 14e).

Le bon retour de Yoann Bigné

Ce but égalisateur a été marqué par le jeune Johan Martial qui jouait là seulement son deuxième match en Ligue 1. Âgé de 20 ans, il s’est très bien comporté en défense centrale aux côtés de Paul Baysse, qui ironie du sort, avait hésité entre la Bretagne et la Côte d’Azur lors du dernier mercato. Yoann Bigné avait lui bel et bien porté le maillot des Aiglons, laissant un beau souvenir du côté du stade du Ray. Titulaire pour la première fois cette saison après une longue blessure, le petit milieu de terrain a fait un match courageux sur son côté droit.

Très joueurs en première période, les Brestois se sont calmés au retour des vestiaires à la demande d’Alex Dupont. L’ancien entraîneur de Gueugnon a fait un remplacement judicieux à la pause, sortant son latéral droit Ferradj qui agonisait face aux montées répétées de Mounier et Clerc, lui préférant le physique N’Tamé. Le Stade Brestois s’est retrouvé alors le plus souvent à dix derrière mais il aurait pu créer la surprise en mettant au fond une des nombreuses occasions qu’il a obtenues dans les toutes dernières minutes (88e, 90e+2, 90e+4). Ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence si la rentrée de Nolan Roux, sur le banc au coup d’envoi, avait eu lieu quelques minutes auparavant cette salve bretonne.

Considéré comme l’un des matchs le plus important de cette première moitié de saison par Eric Roy, ce Nice-Brest a accouché d’un nul qui n’arrange personne. 14e, les Aiglons n’ont pas su se donner un bon bol d’air avant la confrontation entre les relégables lensois et caennais de demain. Quant aux Brestois, ils ont manqué l’occasion de pouvoir recevoir l’OM la semaine prochaine en les précédant au classement.


Le film du match

Résultats et classement

 

From the web