Nantes-Guingamp 2-1, ces Canaris sont vernis
Le FC Nantes a remporté ce samedi le derby qui le mettait aux prises à Guingamp (2-1). Un succès arraché à la faveur d'une grosse bévue de Johnsson.

10e journée de Ligue 1
Nantes-Guingamp : 2-1
Buts :
Awaziem (9e), A. Touré (86e); Camara (70e)

La belle série du FC Nantes se prolonge. L'équipe de Claudio Ranieri a enregistré samedi son sixième succès de la saison. Un succès doublement savoureux. D'abord parce qu'il est acquis au détriment du voisin guingampais, et aussi parce qu'il propulse l'équipe sur le podium du classement. Qui l'eut cru il y a quelques semaines quand cette formation, avec un effectif très limité, avait démarré son championnat par une large défaite contre Lille.

Ces Canaris sont vernis

L'article continue ci-dessous

Tout sourit actuellement au FC Nantes . Dans le jeu, les Canaris ne pratiquent pas le meilleur football de France. Loin s'en faut. Mais, ils font preuve d'un réalisme insolent. Et même lorsque l'efficacité fait défaut, un coup de pouce du destin leur assure la victoire. Ça a été le cas lors de ce duel contre les Costarmoricains. Les deux équipes semblaient se diriger vers un score de parité somme toute logique lorsqu'une frappe de Abdoulaye Touré, qui paraissait anodine, a fini au fond des filets.  La faute à Johnsson, le gardien de l'EAG, auteur d'une grossière erreur de main.

Pour Guingamp, ce dénouement était assurément très cruel. L'équipe d'Antoine Kombouaré n'avait pas démérité durant cette rencontre. Certes, elle avait pris un but dès la 9e minute de la part du Nigérian Chidozie Awaziem à la suite d'un corner, mais elle a grandement bataillé pour revenir dans le match. Et ses efforts ont fini par être récompensés lorsqu'à la 70e minute Abdoulaye Camara trompait Tatarusanu sur un service de Coco. Les visiteurs ont pu respirer, mais l'espace d'un quart d'heure seulement. Leur gardien sera certainement inconsolable après cette faute lourde de conséquences. 

Commentaires ()