thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 10 août 2012
  • • 20:45
  • • Stade de la Mosson, Montpellier
  • Arbitre: A. Gautier
  • • Spectateurs: 19788
1
FIN
1

Ligue 1 - Montpellier et Toulouse dos à dos

Ligue 1 - Montpellier et Toulouse dos à dos

Panoramic

En ouverture du championnat de Ligue 1, Montpellier et Toulouse n’ont pu se départager ce vendredi (1-1) au terme d’une opposition très hachée marquée par trois expulsions.

1e journée de Ligue 1 :
Montpellier – Toulouse : 1-1
Buts : Camara (34e); Ben Yedder (72e)

Pour évoquer la nature de ce premier match de championnat, le coach montpélliérain René Girard avait parlé d’une rencontre piège lors de sa conférence de presse. Il ne croyait pas si bien dire. La confrontation qui s’est tenue ce vendredi à la Mosson entre le champion de France en titre et une équipe toulousaine très accrocheuse s’est révélée être un vrai bras de fer ou tous les coups étaient permis, ou presque. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup, dans tous les sens du terme, et ont été contraintes de finir le match en infériorité numérique suite aux expulsions successives de Jamel Saihi, Adrien Regattin et Serge Aurier. Un duel des plus tendus qui s’est achevé, au final, sur un score de parité (1-1) assez logique.

Trois expulsions mais un match correct

Comme c’était le cas lors de la dernière opposition entre ces deux formations à Montpellier, en décembre dernier, le combat fut rude et tous les acteurs se sont donnés à fond. Parfois trop même. Preuve en est avec ce jeu dangereux dont se sont rendus coupables Saihi (40e) et Aurier (84e). L'arbitre Antony Gautier, connu pour avoir la gâchette facile, n’a pas hésité à leur brandir le rouge. Des décisions qui auraient pu envenimer encore plus les hostilités, mais le combat s’est joué globalement à la loyale. Les hommes de Girard, comme ceux de Casanova, se sont attelés à surtout produire le jeu qui fait leur réputation. Les spectateurs ayant décidé d’écourter leurs vacances pour assister à ce premier match de la saison en ont donc eu pour leur argent.

Jouant sur ses terres et ayant un statut de champion à défendre, Montpellier a mieux entamé le match. Face à la bonne organisation défensive toulousaine, les Pailladins ont ensuite lâché progressivement prise. Mais, c’est au moment où on les croyait découragés qu’ils sont parvenus à prendre les devants à la marque. Une faute d’inattention de l’arrière-garde toulousaine fut profitable à Souleymane Camara à la 34e minute du jeu. Lancé à la limite du hors-jeu et malgré un contrôle manqué, le Sénégalais trompait tranquillement Jourdren. A 1-0, le MHSC avait tous les atouts en main pour se rendre le match facile et aller cueillir sa première victoire du championnat. Mais c’était sans compter sur ce mauvais geste de Saïhi sur Sirieix à cinq minutes de la pause et qui a totalement changé la donne.

Un nul équitable

En infériorité numérique, et avec un but d’avance, les locaux ont fait le choix de reculer. « C’est notre philosophie de jeu depuis quatre, cinq ans et on n’allait pas la changer » expliquait Camara après la rencontre. Pendant plus d’une demi-heure, la méthode en question paraissait justifiée, mais le Téfécé, à force de pousser, a fini par recoller au score. Après des ratés de Rivière (20e, 53e et 56e), le jeune Wissam Ben Yedder (72e, 1-1), sorti du banc, se chargeait de relancer les siens. D’une tête rabattue il reprenait avec succès un joli centre d’Aurier. Une égalisation logique qui laissa entrevoir un dernier quart d’heure très compliqué pour les Montpélliérains. Ces derniers pouvaient dans la foulée remercier le jeune Regattin qui instaura l’égalité numérique dès la 73e pour un tacle avec deux pieds décollés sur son ex-partenaire Congré.

Regattin fut ensuite imité par Aurier et c’est Toulouse qui s’est retrouvé dans l’embarras pour terminer la partie. Contrairement à leurs opposants, les visiteurs ont eu le mérite de préserver ce point du nul. « On voulait gagner, mais avec ces deux expulsions on est revenu défendre » avoua Ben Yedder. C’est donc sur ce score d’un but partout qui sanctionna ce beau combat. « Logique dans l’ensemble » reconnut à son tour Camara. Dans l’optique de la suite des échéances, les deux équipes peuvent tout de même être satisfaites du travail fourni. Avec un peu moins d’agressivité et plus d’efficacité offensive, elles semblent avoir les moyens d’accomplir cette saison les objectifs qui sont les leurs.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web