thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 11 novembre 2012
  • • 21:00
  • • Stade de la Mosson, Montpellier
  • Arbitre: C. Turpin
  • • Spectateurs: 22242
1
FIN
1

Ligue 1 - Paris tenu en échec

Ligue 1 - Paris tenu en échec

Getty

Ce score de parité (1-1) qui n’arrange personne. Le champion en titre n’arrive toujours pas à gagner à domicile. Paris n’a pas pu rectifier le tir en championnat !

Ligue 1 - 12e journée

Montpellier - Paris-SG : 1 - 1
But : Cabella (60e) - Maxwell (37e)


Sans Ibra, rien ne va plus ? A croire que oui ! L’Ibra dépendance, Paris sous Zlatan et si c’était vrai ? En tout cas l’effectif du PSG sans Zlatan reste qu’à même très supérieur à tous les autres clubs de ligue 1. Ce match nul (1-1) est un piètre résultat pour les parisiens mais permet aux Montpelliérains de respirer un peu.

La technique, ce virus contagieux...

Les locaux pressent très haut dans ce début de match. Un pressing ciblé ? Possible. Marco Verratti s’est fait harcelé sur chacunes de ses prises de balle. La première bourde du jeune italien n’a pas eu de conséquence grave pour l’équipe (5e). La deuxième, suite à un contrôle trop long, met Mamadou  Sakho dans une position délicate (10e). Ce dernier au lieu de dégager en touche tente une feinte de passe (digne de Verratti) facilement anticipé par Charbonnier qui filait droit au but sans cette intervention illicite du capitaine Parisien. Mamadou Sakho voit rouge et Paris joue mieux.

Paradoxalement ce fait de jeu a profité aux visiteurs, qui ont utilisé à merveille Lavezzi et Menez en contre-attaque. Montpellier n’a pas su gérer sa supériorité numérique et s’est montré maladroit dans l’utilisation du ballon. Les hommes d’Ancelotti ont fini par ouvrir le score après une raide de Menez qui sert Maxwell sur la gauche, ce dernier nous a offert un geste technique de toute beauté. Un lob magnifique du gauche qui laisse Jourdren bouche bée (1-0). Le PSG mènait à la mi-temps dans l’adversité sans Ibrahimovic et à dix contre onze.

 ...Cabella contaminé

Au retour des vestiaires, le match était plus engagé qu'en première période. Les montpelliérains étaient revenus avec plus de détermination. Mais c’est Paris qui s’était créé la première occasion de la seconde période, avec encore Maxwell insaisissable sur son côté gauche se retrouvait en bonne position, il a tenté de s’offrir un doublé mais cette fois-ci, il a raté son piqué. Dans l’action qui a suivi, Cabella interceptait une mauvaise relance de Matuidi. Le jeune français temporisait aux abords de la surface et sa frappe du pied gauche trouve le chemin des filets 1-1 (60e). Les hommes de René Girard revigorés après cette égalisation ont décidé d’appuyer sur l’accélérateur. Belhanda assez timide dans le jeu, s'est fait expulsé après une main inutile dans le rond central. Les deux équipes se sont retrouvées à dix. Le match est décanté, les espaces se créent. Les deux équipes ne semblaient pas vouloir se contenter de ce résultat nul. Menez et Lavezzi ont successivement percé la défense héraultaise sans jamais trouver la clé. Notamment avec Gameiro idéalement servi dans la surface mais qui s'est reprendre à l'in extrémiste par Bedimo (89e).

Finalement, les deux équipes se séparent sur ce score vierge (1-1). Les parisiens (1 e) ne sont plus en tête du championnat …virtuellement en raison du match en retard entre OM et OL. Montpellier actuel 14e gagne une place.



Toute l'actualité de la Ligue 1

Relatifs

From the web