Montpellier-Lyon 1-2, l'OL poursuit sa route
Montpellier défiait Lyon à domicile en demi-finale de Coupe de France ce mercredi soir et s'est incliné 1-2.

Au coup de sifflet initial de cette rencontre, les Lyonnais avaient enchaîné deux revers en championnat, d'abord contre Bordeaux (3-1), puis face aux Monégasques (3-2). Ils avaient donc bien envie de se remettre sur les bons rails face à une équipe du MHSC désireuse de créer l'exploit ce soir en Coupe de France.

Et ça commence plutôt mal pour les Héraultais dans la mesure où Lyon ouvre le score au quart d'heure de jeu par l'entremise de Cornet. Une frappe croisée qui se faufile entre Lecomte et son premier poteau aprè un très bon service de Traoré pour permettre à l'OL d'altérer une première fois le tableau de marque dans cette rencontre. Le MHSC tente de réagir avec notamment un Mukiele très inspiré et qui ne ménage pas ses efforts.

Les locaux finiront par y parvenir à la 23e minute sur une action initié par Mukiele qui transmet à Mbenza lequel effectue un service en retrait dans la surface rhodanienne pour trouver un Ikoné qui accroche la lucarne de Lopes pour l'égalisation. Mais l'OL domine la dernière partie du premier acte et finira par concrétiser cette prééminence avec un pénalty transformé par Fekir qui prend Lecompte à contrepied à la demie-heue de jeu. Les Lyonnais avaient obtenu ce pénalty suite à une faute de Mendes sur Fekir dans la surface héraultaise.

L'article continue ci-dessous

1-2, le score au repros et ce n'est pas volé pour des visiteurs auteurs d'une meilleure entame et qui n'ont pas relâché leur emprise sur les débats. La deuxième période débute d'ailleurs sur une nouvelle opportunité des visiteurs avec une inspiration soudaine et lointaine de Fekir sur laquelle le ballon frôle le poteau gauche des cages locales.

Et puis, à l'heure de jeu, à la conclusion d'un contre rondemnt mené par les locaux, Ikoné frappe en demi-volée du gauche et fait briller Lopes qui doit sortir la claquette salvatrice. Le match est plaisant et dénué de temps morts entre Lyon qui tente de garder le contrôle et le MHSC qui joue ses coups à fond. À dix minutes du terme, un un-contre-un entre Cornet et Lecomte est remporté par le portier héraultais. À 5 minute de la fin, Fekir profite d'un service très précis de Marcal pour tenter sa chance à bout-portant sans pour autant avoir la bonne idée de cadrer sa tentative. 

Mais ce raté, aussi monumental soit-il, n'aura aucune incidence sur le destin du match, puique l'OL l'emporte 2-1 et progresse en quarts de finale de la Coupe de France tout en renouant, accesoirement, avec la victoire. À noter pour l'anecdote que Michel Der Zakarian, très remuant, a été exclu par l'arbitre de la rencontre en fin de match.

Commentaires ()