thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 6 octobre 2012
  • • 17:00
  • • Stade de la Mosson, Montpellier
  • Arbitre: P. Kalt
  • • Spectateurs: 16701
2
FIN
3

Ligue 1 - Evian surprend Montpellier

Ligue 1 - Evian surprend Montpellier

Gettyimages

L’ETG a confirmé ce samedi son étiquette de bête noire de Montpellier en allant gagner 3 à 2 à la Mosson. Un succès que les Savoyards doivent en grande partie à Saber Khlifa.

8e journée de Ligue 1 :
Montpellier – Evian : 2-3
Buts : Estrada (36e), S. Camara (42e) ; Khlifa (30e, 62e, 90e)

On les pensait revigorés par leur bon nul ramené de Schalke (0-4) mercredi, mais les champions de France en titre sont toujours malades. C’est le principal constat à tirer de leur quatrième sortie de la saison à domicile en championnat, livrée ce samedi. Devant un public de la Mosson qui croyait dur comme fer au rebond, les Héraultais sont retombés dans leurs travers face à Evian. Contre une équipe qu’ils n’ont pas réussi à battre au moment où ils étaient au sommet, les hommes de René Girard ne pouvaient logiquement que trébucher une nouvelle fois en cette période de doute. Et c’est bien ce qui s’est passé, bien que les locaux aient fait le plus dur en menant 2-1 après avoir concédé l’ouverture du score.

Montpellier a manqué de réussite

On ne sait pas si c’est le mauvais sort qui s’acharne sur le MHSC, mais si c’est le cas, ce samedi, il était personnifié par Saber Khlifa. L’attaquant international tunisien, qui avait défrayé la chronique durant l’intersaison en prolongeant ses vacances au pays, a confirmé son appétence à scorer face au club pailladin. Après avoir déjà trompé à deux reprises Geoffrey Jourdren lors de l’exercice 2011/2012, l’avant-centre savoyard a fait encore plus fort en signant trois buts en un seul match. Et quels buts ! Celui que le président d’Evian, Patrick Trottignon, était à deux doigts de libérer il y a quelques semaines, a fait montre d’une remarquable technique, dont Daniel Congré, notamment, ne s'est toujours pas remis.

Alors que son équipe menait au score, l’arrière droit montpélliérain a été incapable de répondre à la vitesse d’exécution de Khlifa, et ce dernier s’est donné à cœur joie pour marquer deux superbes réalisations. A la 62e, il plaça une frappe enveloppée qui alla se loger directement dans la lucarne de Jourdren, et à la 90e, et alors qu’on pensait les deux équipes parties pour se quitter sur un score de parité, l’ancien stratège de l’ES Tunis réussit un tir enroulé juste au dessous de la transversale. Deux petits chefs d’œuvre, auquel on ajouterait sa réalisation de la 30e minute. Sur une passe en profondeur de Sagbo, c’était déjà lui qui avait débloqué le match en plaçant le ballon entre les pieds du gardien montpelliérain. Une performance de tout premier ordre, qui pourrait peut-être donner des idées à Louis Nicollin et ses disciples, lesquels n’ont manifestement pas réussi à remplacer Olivier Giroud.

Ce samedi, ce n’est cependant pas en attaque que le MHSC a failli. Dos au mur lorsqu’il a été mené 0-1, le champion de France a su réagir. Avant la pause, Estrada égalisait sur un joli coup franc (36e) avant que Camara (42e) ne place une belle tête victorieuse. Et durant la dernière demi-heure du jeu, les locaux ont bénéficié d’un grand nombre d’opportunités, mais la malchance s’y est mêlée. Belhanda trouvait la transversale à la (57e), de même que Charbonnier (87e), tandis que Congré voyait sa reprise détournée sur la ligne par Mensah (74e). Un manque de bol derrière lequel n’a toutefois pas voulu se cacher Benjamin Stambouli après la rencontre. « Ça joue pas mal, il y a un bon état d’esprit, mais il va falloir monter plus d’engagement et d’agressivité devant les buts adverses. Je pense qu’on se relâche. A ce niveau la, on n’a pas le droit de laisser échapper la victoire »  tonnait le jeune défenseur. Ses coéquipiers ont deux semaines pour méditer ce message.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web