thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue des champions UEFA

  • 18 septembre 2012
  • • 20:45
  • • Stade de la Mosson, Montpellier
  • Arbitre: Carlos Velasco Carballo
  • • Spectateurs: 27522
1
FIN
2

LdC - Arsenal fait tomber Montpellier

LdC - Arsenal fait tomber Montpellier

Panoramic

Montpellier, qui a fait trembler les Gunners, s'est finalement incliné (1-2) d'une courte tête face à Arsenal ce mardi, en phases de poule de la ligue des Champions !

Ligue des Champions - Groupe B

Montpellier - Arsenal : 1-2
Buts :  Belhanda (9e, s.p.) - L. Podolski  (16e), Gervinho  (18e)

Montpellier, qui a fait trembler les Gunners, s'est finalement incliné (1-2) d'une courte tête face à Arsenal ce mardi, en phases de poule de la ligue des Champions !

Arsenal réaliste

Montpellier, qui disputait son premier match de Ligue des champions, peut s'en vouloir. Car le nul n'aurait pas été démérité au vu de la performance réalisée. Mais les hommes de René Girard ne sont pas montrés assez réalistes et ont commis quelques erreurs qui ne pardonnent pas à ce niveau de la compétition. Après trois défaites en cinq journées de Ligue 1, les champions de France en titre accueillaient les Gunners de Londres avec quelques doutes, notamment au niveau défensif. Pourtant, ce sont eux qui ont ouvert la marque en premier grâce à un penalty accordé pour une faute de Vermaelen sur Belhanda, à la limite de la surface de réparation. Sans aucun complexe - et sans aucune pression -  le meneur de jeu trompait le gardien Mannone d'une superbe panenka (1-0, 9e).

Montpellier pensait avoir fait le plus dur... mais allait vite déchanter. Car la joie des spectateurs présents à La Mosson n'aura duré que quelques instants. En seulement deux petites minutes, Podolski, bien servi par Giroud, égalisait (1-1, 16e) et puis Gervinho, à la réception d'un centre de Jenkinson, donnait l'avantage aux hommes d'Arsène Wenger (2-1, 18e). Une grosse désillusion pour les héraultais. En revanche, Olivier Giroud, qui retrouvait ses anciens partenaires, ne les a pas inquiété plus que ça. L'attaquant des Gunners, qui est sorti sous une ovation du public après sa brillante saison avec le MHSC, est resté muet et s'est très peu illustré durant la rencontre.

Bien décidés à revenir au score, les héraultais ont réalisé un énorme pressing sur la défense des Gunners au retour des vestiaires. Les hommes de René Girard ont multiplié les occasions, comme lors de cette magnifique frappe lobée de Cabella qui trouvait la barre transversale ou lorsque Belhanda gâchait une énorme balle d'égalisation en tirant à bout portant sur Mannone (80e). Mais rien n'y aura fait. Montpellier a entamé dans la douleur le dur apprentissage de la Ligue des champions et mesure ainsi le travail qui lui reste à accomplir pour espérer poursuivre son chemin.

Toute l'actualité de la Ligue des Champions

Relatifs

From the web