thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 26 janvier 2014
  • • 21:00
  • • Stade Louis II., Monaco
  • Arbitre: C. Turpin
  • • Spectateurs: 11284
2
FIN
0

Résumé de match : Monaco-OM (2-0)

L'AS Monaco s'est imposé face à l'OM (2-0) ce dimanche, en clôture de la 22e journée de Ligue 1 et revient à trois points du leader parisien au classement.

Ligue 1, 22e journée
Monaco-OM : 2-0
Buts :
Germain (41e), Rivière (57e)

Après le nul du PSG contre Guingamp (1-1), Monaco avait l'occasion de revenir à trois petits points du leader parisien, en cas de victoire sur l'OM ce dimanche soir. Autant dire que les hommes de Claudio Ranieri, orphelins de Radamel Falcao qui souffre d'une lésion du ligament croisé antérieur du genou gauche, avaient bien conscience de l'enjeu.

Germain débloque l'ASM

Dès l'entame du match, les Monégasques mettent la pression sur le but de l'Olympique de Marseille. Steve Mandanda se montre d'ailleurs décisif dès la première minute en déviant du bout du gant une reprise du droit de Rivière (1e). Le portier du club phocéen va ainsi maintenir son équipe en vie durant la quasi totalité de la première période en réalisant  trois superbes arrêts, sur une frappe de Raggi seul à l'entrée de la surface (17e) et sur une tentative de Germain (30e). Après 30 minutes de jeu, l'AS Monaco a déjà tiré 8 fois au but (dont 3 tentatives cadrées) contre une seule frappe non-cadrée pour les hommes de Jose Anigo. Dominateurs, les Monégasques font le jeu et ouvrent logiquement le score. Germain arme une frappe à ras de terre, à l'entrée de la surface, qui file au ras du poteau de Mandanda (1-0, 41e).

Après deux éliminations successives, en Coupe de la ligue contre l'OL et en 16es de finale de la Coupe de France face à l'OGC Nice (4-5) mardi, l'OM se devait de relever la tête. Mais c'était sans compter sur la détermination de l'ASM qui continue de mettre la pression sur le but adverse en seconde période. Emmanuel Rivière va ainsi mettre ses coéquipiers à l'abri, en doublant la mise d'une frappe du droit sur un très bon centre de Kondogbia (2-0, 57e). Si les hommes de Jose Anigo vont mettre un peu plus d'intensité dans leur jeu, ils ne se montrent pas assez décisifs pour inquiéter leur adversaire du soir comme avec cette frappe de Payet en fin de match qui passe au ras du poteau de Subasic (87e) ou cette frappe trop écrasée de Gignac, après avoir contrôlé le cuir de la poitrine, arrêtée par le portier adverse (91e) ! Le score ne bougera plus. Bonne opération pour Monaco qui revient à trois points du PSG. En revanche, le club phocéen dégringole à la 9e place au classement, même s'il compte un match en moins. 

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs