thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 20 avril 2014
  • • 14:00
  • • Stade Louis II., Monaco
  • Arbitre: L. Duhamel
  • • Spectateurs: 8500
1
FIN
0

Résumé de match, Monaco-Nice : (1-0)

Résumé de match, Monaco-Nice : (1-0)

GETTY IMAGES

Le 85ème derby de la Côte d'Azur revient à l'AS Monaco, qui s'impose 1-0 après le lob exceptionnel de Berbatov à la 5ème minute.

Ligue 1

Monaco-Nice : 1-0

But : Berbatov 5e

L'AS Monaco a remporté le 85ème derby de la Côte d'Azur après un coup de génie de Dimitar Berbatov en début de rencontre. S'ils n'ont pas été souverains, les monégasques assurent leur seconde place en Ligue 1 en cette fin de saison.

Le début de match est légèrement en faveur de l'OGCN, se montrant volontaire en attaque. Les espoirs niçois sont douchés après cinq petites minutes lorsqu'un ballon en cloche de Moutinho est contrôlé par Berbatov dans la surface. Malgré un angle très fermé sur la gauche de la surface, l'ancien attaquant de Manchester United ne se pose pas de questions et dépose un ballon lobé de l'extérieur du pied droit dans le petit filet opposé d'Ospina.

Ce coup de génie que bien peu dans le championnat français oseraient (et qu'encore moins parviendraient à réussir) donne un avantage au score rapide qui va donner confiance à des attaquants monégasques en verve.

Quelques instants plus tard, à la 12ème minute, une nouvelle ouverture de Moutinho dans la profondeur permet à Valère Germain (le jour de son 24ème anniversaire) de se présenter face à Ospina. Sa frappe croisée à ras-de-terre heurte l'intérieur du montant du gardien colombien avant de lui revenir. Parvenant à repiquer sur Berbatov, seul dans l'axe, la frappe du buteur bulgare est contrée par le genou de Grégoire Puel qui permet aux Aiglons de rester dans le match.

Très mobiles aux abords de la surface niçoise, le trio d'attaquants Berbatov – Germain – Rodriguez posait de nombreux problèmes à l'arrière-garde niçoise. Une nouvelle occasion de Germain, cette fois de la tête (30ème minute) mettait à nouveau Ospina à contribution.

La seconde mi-temps voit les niçois gagner en confiance à mesure que les minutes défilent. L'entrée de Cvitanich à l'heure de jeu à la place d'un Maupay très discret permet de dynamiser l'attaque des Aiglons. Un bon tir à la 68ème minute sonne la charge. Sur le corner qui suit, Bodmer place une tête repoussée par Subasic puis Obbadi sur sa ligne de but.

Claude Puel décide en fin de rencontre de faire débuter son deuxième fils, Paulin Puel à la pointe de l'attaque niçoise, mais cela ne suffit pas à dérouter une équipe monégasque solide sans être inspirée.

Malgré seulement trois tirs cadrés, et un net essoufflement en seconde période, les hommes de Ranieri assurent une nouvelle victoire qui leur permet d'être pratiquement sûrs d'occuper le second rang de la Ligue 1 en fin de saison.

Le match en LIVE

Relatifs

From the web