thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 18 août 2013
  • • 14:00
  • • Stade Louis II., Monaco
  • Arbitre: B. Millot
  • • Spectateurs: 14753
4
FIN
1

Ligue 1 - Rivière noie Montpellier

Avec un but de Falcao sur pénalty et surtout un triplé de Rivière (4-1), Monaco a débordé Montpellier et signe son deuxième succès en autant de matchs de Ligue 1 cette saison.

2e journée de Ligue 1 :
Monaco – Montpellier : 4-1
Buts : Falcao 18e sp, Rivière 44e, 57e, 81e - Montano 24e


Après une entrée réussie en Ligue 1 (victoire 2-0 à Bordeaux), l'ASM entendait confirmer cet après-midi devant son public, qu'elle espérait nombreux. 13 000 supporters étaient attendus, dans un stade qui compte 18500 places, dont 3000 réservées aux visiteurs. Des visiteurs venus supporter le champion 2012 qui s’était montré honorable lors de la première journée avec un nul 1-1 face au PSG.

Un colombien peut en cacher un autre

Bien posté près de poteau droit, Pionnier a sorti d’emblée (5e) du pied une frappe à bout portant de Rivière, qui s'était joué de Congré sur un appel en profondeur. Et après un début de match largement dominé par Monaco (79% de possession), le club princier prend ‘lavantagfe sur pénalty grâce à Falcao après que Tiéné ait bousculé Ocampos dans la surface. 1-0 après 18 minutes de jeu et c’est mérité. Mais le MHSC n’est aps venu en victime expiatoire comme il l’a montreé contre Paris lors de la première journée. Un colombien répond à Falcao : Montano réalise une superbe tête décroisée en réception d'un centre de Stambouli botté depuis le côté droit pour le 1-1 (24e). Néanmoins, le Rocher, plus dominateur et entreprenant  sera récompensé de son abnégation juste avant la pause avec un but de Rivière (45e) entaché d'une faute sur Congré néanmoins. Nonobstant, à la pause, Monaco mène. Dans l'ensemble, la formation de Claudio Ranieri a dominé mais le MHSC, même débordé défensivement, ne démérite pas.

Monaco est plus prudent en seconde période mais place tout de même des banderilles. Ocampos percute côté droit, donne à Carrasco qui contourne la défense par la droite. Il centre fort devant le but. Ocampos a suivi et place une tête à bout portant, au premier poteau que Pionnier repousse. Le vaillant portier héraultais ne sait pas alors qu’il ne repousse que l’échéance. En effet, quelques minutes plus tard (58e) Rivière aggrave la marque du genou sur un corner de Carrasco. Rivière a donc marqué 6 buts en 7 matches de Ligue 1 contre Montpellier, sa proie favorite. A 3-1, la messe semble dite dès l’heure de jeu. Surtout que Congré se fait expulser pour une faute ne position de dernier défenseur sur Carrasco peu de temps après (64e). Ce n’est pas la pause frâicheur qui permettra aux visiteurs de se refaire la cerise surtout que Monaco, sous les conseils de Ranieri, étire le jeu et fait courir les dix héraultais. Tant et si bien que plus rien ne sera marqué dans cette partie.. à part un nouveau but de Rivière à dix minutes de la fin (81e), un but de buteur bien placé, qui profite d'un mauvais renvoi de Pionnier suite à un tir d'Ocampos. Cela tombe bien, Rivière est le meilleur buteur du championnat avec 4 pions. Deux matchs, deux victoires, Monaco aime bien, décidément, cette étiquette de favori. Et si un colombien peut en cacher un autre, il en va de même chez les buteurs dans l’effectif asémiste.




Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web