thumbnail Bonjour,
Direct

Serie A

  • 25 novembre 2012
  • • 20:45
  • • Stadio Giuseppe Meazza, Milano
  • Arbitre: N. Rizzoli
  • • Spectateurs: 77063
1
FIN
0

ITA - Le Milan fait chuter la Juve

ITA - Le Milan fait chuter la Juve

Getty Images

Suite à un gros match, c'est le Milan qui s'adjuge le Derby d'Italie grâce à un penalty de Robinho en première période.

SERIE A - Quatorzième journée
Milan - Juventus : 1-0
Buts : Robinho (31e)

La Juventus et le Milan s’affronte ce soir pour un match qui il y a quelques mois comptaient pour le titre. Aujourd’hui, le Milan est redimensionné et se retrouve 13e du classement. La Juve, de son côté, est toujours première du classement. Cependant, afin de pimenter ce match, les deux équipes sortent de deux belles victoires en Ligue des Champions.

Le match commence avec le Milan qui révèle tout de suite un visage de conquérant. Déterminés sur chaque duel, les rossoneri tentent d’asphyxier les turinois dès les premières minutes. Mais les bianconeri ne s’affolent pas, et, porté par un Pirlo à son niveau habituel, se défont du pressing. Comme toujours, on assiste à un match très tactique où l’engagement est présent, mais les occasions un peu plus rares.

Malgré tout, les supporteurs des deux camps donnent de la voix et à la 30e minute, sur une tête de Nocerino, Isla, horrible depuis le début de match, met la main. Penalty. Après maints ralentis, on se rend compte qu’Isla la touche du dos, encore une décision arbitrale qui fera polémique en Italie. Robinho, lui, ne se soucie guère de cela et ne se fait pas prier pour tromper Buffon pourtant parti du bon côté. Le Milan continue de pousser, mais à la mi-temps, le score est toujours de 1-0 pour les hôtes qui sentent le gros coup arriver.

Du coeur, du courage, et des ...

La seconde période repart sur les mêmes bases, avec un gros combat dans chaque centimètre carré du terrain, les équipes ne concédant pas un millimètre. Dès le début, la Juventus tente de faire le siège sur les cages d’Amelia, mais les rossoneri défendent bec et ongles leur avantage. Du tacle à l’arraché, du dégagement de bourrin et du sacrifice font office de jeu milanais pendant quelques minutes. A l’heure de jeu, la Formica Atomica reçoit un centre de Padoin. Seul dans la surface Giovinco tente le retourné acrobatique. C’est superbe, mais ça passe à côté de très peu. Réveillé par cette alerte, les milanais vont se réveiller et recommencer à jouer. Le ballon va d’un côté à l’autre du terrain, les deux équipes ne se lâchent pas d’un pouce, mais on sent que la Juventus fatigue, et que le Milan, emporté par l’euphorie de la victoire, ne lâchera pas ses prestigieux trois points. Comme l’Inter, les milanais font chuter la vieille dame qui donne une nouvelle occasion à Naples et l’Inter de revenir, de son côté, le Milan respire et remonte huitième place.

Relatifs

From the web