thumbnail Bonjour,
Direct

Serie A

  • 7 octobre 2012
  • • 20:45
  • • Stadio Giuseppe Meazza, Milano
  • Arbitre: P. Valeri
  • • Spectateurs: 40155
0
FIN
1

ITA - L'Inter assure le stricte nécessaire face à Milan

ITA - L'Inter assure le stricte nécessaire face à Milan

Todo el Inter celebra el gol de Samuel / Getty

Dans un derby pauvre en jeu et en technique, l'Inter a remporté la victoire face à Milan grâce à un but de la tête de Walter Samuel (0-1).

Serie A - 7e journée
Milan - Inter : 0-1
Buts : Samuel (3ème)

Ce derby entre le Milan et l’Inter avait débuté sur les chapeaux de roues. 3 minutes auront suffi pour voir un but. Puis, plus rien, où en tout cas peu de choses. Ce 192ème derby della Madonninna n’aura pas été une grande réussite. Les Nerazzurri ont assuré 3 points, basta.

Samuel, puis le néant

Toute la semaine, les dirigeants du Milan ont multiplié les appels à remplir San Siro pour venir supporter les Rosssoneri. Pubs télévisés, vidéos de joueurs exhortant les tifosi à se rendre dans la grande enceinte milanaise, tout avait été mis en place pour faire de ce match un évènement, on était loin du compte. Et pourtant ce derby n’a pas mis une heure à se débloquer. Au bout de trois petites minutes et un coup franc tiré par Cambiasso, Walter Samuel venait placer une tête imparable sous la barre, 1-0. Sur l’action, la défense milanaise a laissé le défenseur intériste étrangement seul au second poteau. La sortie d'Abbiati est également critiquable. Un gardien sort où ne sort pas, il ne peut pas faire les deux, le gardien milanais a totalement raté son coup.

 A peine 2 minutes plus tard, Milito vendangeait une occasion incroyable. Seul à 5 mètres l’Argentin plaçait une tête écrasée dans les bras d’Abbiati. L’une des dernières occasions du match pour les Intéristes. Après avoir encaissé le but de Samuel, Milan s’est mis à jouer. Doucement d’abord, en tentant des petites incursions avec Bojan et Emmanuelson. Mais cette saison, la précision, à l'image des centres, n’est pas le point fort des Milanais. Une avalanche de passes ratées s'est  abattue sur San Siro.  Et c’était loin d’être terminé.

Une deuxième mi-temps (très) pauvre techniquement

Après un premier acte pas très emballant, l’Inter qui était déjà fortement dominé (65% pour Milan contre 35 % pour l’Inter) s’est compliqué la tâche. Yuri Nagatomo, déjà avertit en première période recevait un carton rouge d’une stupidité sans nom. Le Japonais, très loin du but milanais, touchait le ballon de la main volontairement. Expulsion mérité. Pas le choix pour Stramaccioni, l’entraineur italien sort Cassano (qui a eu une attitude exécrable envers les supporters Rossoneri et Allegri) pour faire rentrer Alvaro Perreira.

Les Nerazzurri, étouffés, n’ont fait que reculer tout au long du match. Ils ont plié mais n’ont jamais cédés. Milan, trop limité techniquement n’a fait que tirer de loin. Montolivo a tenté beaucoup de tirs, certains ont inquiété Handanovic, d’autres se sont envolés dans le ciel lombard. L’AC Milan a tout tenté mais face au manque de précision de presque la totalité de ses joueurs, les Rossoneri ne pouvaient pas espérer grand-chose. Les centres, les tirs, les passes, les coups de pieds arrétés, rien n’a fonctionné.  Le comportement des joueurs d’Allegri a été plus que surprenant. Pourtant mené, à quelques minutes de la fin, les Milanais ont été incapables de mettre de l’intensité. Ça manque de forme ça manque de tout. Le constat était déjà alarmant, il est pire encore après ce match.

Après cette nouvelle défaite, Milan reste onzième, loin de les leaders. Les Rossoneri ne risquent pas de retrouver le soutien de leur public. L’Inter reste 4ème au classement et s’accroche en haut du classement. Alors que les deux autres grandes affiches ont offert des matches agréables à regarder et avec des buts, ce derby milanais n’aura duré que 3 minutes. Le temps de voir un coup franc, une tête, et un petit but. Pour le reste, circuler il y a rien à voir.  



Le film du match à revoir sur Goal.com 

Relatifs

From the web