thumbnail Bonjour,
Direct

Serie A

  • 15 janvier 2012
  • • 20:45
  • • Stadio Giuseppe Meazza, Milano
  • Arbitre: D. Orsato
  • • Spectateurs: 80000
0
FIN
1

ITA - L'Inter s'adjuge le derby milanais

ITA - L'Inter s'adjuge le derby milanais

Getty Images

Lors du tant attendu Milan AC-Inter Milan de la 18e journée de Serie A, ce sont les Intéristes qui ont eu le dernier mot, en venant à bout de leurs grand rivaux (0-1).

Serie A : 18e journée :

Milan AC - Inter Milan : 0-1
But :
Milito (54e)

Paradoxalement cette défaite milanaise n'a pas trop de conséquences sur le classement de la Serie A, les hommes d'Allegri n'ont qu'un point de retard sur le leader turinois au soir de cette 18e journée, mais cet échec inattendu face à une équipe intériste pourrait laisser quelques séquelles psychologiques pour le champion en titre. La manière avec laquelle, ils ont laissé échappé ce match est trop frustrante pour qu'on puisse passer rapidement à autre chose. On ira pas jusqu'à dire que le succès de l'Inter est immérité, mais la physionomie de cette affiche aurait dû être bénéfique à son adversaire. Peu réalistes dans les derniers gestes, les Milanais n'ont jamais pu percer le verrou instauré par des adversaires courageux et vigilants en défense. Ils ont payer cher l'idée de privilégier les offensives à la défense, ce qui n'est pas fréquent dans le football moderne. Au final, le succès des Nerazzuri ne ressemble pas tellement à un hold-up. Le réalisme fait aussi partie des atouts de la gagne et l'Inter en a fait preuve.

Milan a raté le coche

Jamais les milanais n'ont su exploiter les nombreuses brèches dans la défense intériste, ils ont largement dominé les débats mais c'est surtout en première période qu'ils ont manqué de lucidité devant les cages. La lassitude à ensuite pousser les uns et les autre à un grand n'importe quoi coloré de vaillance. Si Van Bommel a touché la transversale sur une superbe frappe à la (44e), Pato (10e), Boateng (19e), Ibrahimovic (32e, 43e) et surtout Emmanuelson (44e) auraient pu eux aussi changer le sort de ce derby. La lucidité si chère aux Rossoneri depuis le début de la saison n'était pas au rendez vous ce soir. Alvarez a lui aussi pécher dans le dernier geste, sa frappe consécutive à une beau centre de Nagatomo (34e) n'était pas assez appuyer pour inquiéter Abbiati. Le Brésilien cruellement seul dans la surface aurait pu donner plus d'alertes à des milanais moins vigilants derrière.

Le redressement de l'Inter depuis un mois et demi en championnat (7 victoires, 1 défaite) n'est certainement pas anodin. Il reflète la volonté d'une équipe de resserrer les lignes en défense et se montrer plus agressif dans les duels. C'est ce qui s'est passé tout au long de la seconde mi-temps, où un but de « Principe » Milito est venu récompenser l'engagement des siens. Au moment même où Milan semblait appuyer sur l'accélérateur, Zanetti parti en contre attaque lançait sur le côté opposé son partenaire argentin. Milito bénéficia d'une mauvaise appréciation d'Abaté pour hériter d'un superbe ballon dans la surface et crucifier Abbiati d'un magnifique tir croisé (53e). C'était une punition cruelle pour les hommes d'Allegri, une punition à une équipe pétrie de talents mais incapable de fructifier sa domination et d'en tirer la quintessence.

Le championnat est relancé


Dès lors, Milan confondait encore plus vitesse et précipitation, augmentait les déchets et laissait plus d'espaces derrière, ce qui aurait dû être profitable à Alvarez (58e) et Nagatomo (60e) mais Abbiati était à la parade. Forcément, Ranieri optait pour une tactique un cran plus défensive dans la dernière demi-heure, ce qui gêna Boateng (72e) puis Robinho (84e) pour ajuster mieux leurs frappes. Alors que Seedorf, rentré en fin de match, voyait sa magnifique frappe de loin déviée par un Julio Cesar des grands jours (83e). Cette défaite irritera pas mal de fans rossoneri, déçus de résultat, mais ça ne retirera rien à sa validité. Depuis 2007, le champion d'Italie (Inter 3 fois, Milan 1 fois) n'a jamais perdu un derby lors de la saison de son sacre. Un détail intéressant qui confirme que ce championnat est loin d'être fini, et que l'Inter s'invitera sans doute aux festivités finales.

Retrouvez les résultats et le classement de la Serie A !

Relatifs