thumbnail Bonjour,
Direct

Serie A

  • 26 septembre 2012
  • • 20:45
  • • Stadio Giuseppe Meazza, Milano
  • Arbitre: A. De Marco
  • • Spectateurs: 49000
2
FIN
0

ITA - Le Milan se rassure

ITA - Le Milan se rassure

Getty Images

Grâce à un doublé du jeune Stefan El Shaarawy, le Milan obtient sa première victoire à San Siro de la saison et s'offre un bon bol d'air.

Serie A - Cinquième journée
Milan - Cagliari : 2-0
Buts : El Shaarawy (16e, 82e)

Les Italiens n’ont pas le temps de jouer des coupes de la Ligue inutiles. Non, les Italiens préfèrent jouer le championnat, toujours. Le Milan après trois défaites en quatre matches doit se rassurer avant un parcours du combattant . Les Milanais iront à Parme avant de se rendre en Russie, au Zenit Saint Petersbourg. Ils recevront ensuite les cousins intéristes pour le 275e derby de Lombardie.

El Shaarawy, héros du soir

Allegri propose pour affronter les Sardes un trio offensif composé d’Emanuelson, de Pazzini, et du jeune El Shaarawy, unique buteur lors de la défaite face à l’Udinese (2-1).

Le match commence avec des Milanais bien en place dans le camp adverse. Cette domination se concrétisera à la 16e minute quand le jeune Italo-Egyptient dialogue avec Montolivo. L’international de la Squadra rend le ballon à El Shaarawy qui en face à face avec Agazzi se fait un plaisir de le tromper. 1-0 grâce à l’homme en forme du moment pour le Milan. Des milanais pas rassasiés qui continuent de pousser, mais qui ont du mal à se créer des occasions. Il faudra attendre la 41e minute pour que le Stadio de San Siro frissonne. Sur un corner d’Emanuelson repoussé, c’est El Shaarawy, encore lui, qui frappe. Celle-ci est contrée et retombe sur la transversale. On pense que Pazzini a deux pas du but va se faire un plaisir de pousser le ballon au fond des filets. C’est sans compter sur Agazzi qui la touche du bout des doigts. La défense sarde terminera le travail en dégageant le plus loin possible cette patate chaude.

A la mi-temps, le Milan domine mais ne mène que d’un but d’écart. Coté français, Mexes est impeccable tandis que Traoré au milieu de terrain fait de bons débuts.

Conti facilite le travail

La deuxième période commence avec des Cagliaritains qui attaquent pied au plancher. Les Sardes combinent entre eux pour inquiéter Abbiati. C’est Ibarbo qui se montre dangereux après une superbe action collective. Le Colombien, seul dans la surface, met sa tête au dessus. San Siro peut respirer. Après quelques tentatives de revenir au score, Cagliari se tirera une balle dans les pieds par l’intermédiaire de son capitaine Daniele Conti. Le milieu formé à la Roma, excellent depuis le début du match grâce à ses nombreuses ouvertures millimétrés, se fera prendre deux fois par l’arbitre. La première pour une réaction après une faute de Pazzini, la deuxième fois sur un méchant coup de coude refiler au « Pazzo ». Deux cartons jaunes et Cagliari auteur d’une bonne entame de seconde période se voit réduite à dix.

La fin de match sera un partie de plaisir pour le Milan qui fera tourner le ballon comme seul une équipe expérimentée sait le faire. En toute fin de match, Ambrosini lancera El Shaarawy au cœur de la surface. Le petit italien prendra à contre-pied Agazzi pour faire le break. 2-0. Gros bol d’air pour le Milan et pour Allegri qui comptait les jours depuis sa défaite face aux compères de Di Natale.

Relatifs

From the web