thumbnail Bonjour,
Direct

Coupe des Confédérations

  • 16 juin 2013
  • • 21:00
  • • Estadio Jornalista Mário Filho (Maracanã), Rio de Janeiro, Rio de Janeiro
  • Arbitre: E. Osses
  • • Spectateurs: 73123
1
FIN
2

CdC - Impressionnante Italie

CdC - Impressionnante Italie

Getty Images

Grâce à des buts de Pirlo et Balotelli, l’Italie s’impose face au Mexique (1-2). Une victoire méritée pour des Transalpins nettement dominateurs au Maracana.

Coupe des Confédérations - Groupe A
Mexique - Italie : 1-2
Buts :  J. Hernandez (34e sp) - Pirlo (27e), Balotelli (78e)

Après le prolifique Brésil-Angleterre (2-2), le Maracana rénové, a assisté à un grand match et s'est régalé. L'Italie s'impose logiquement 2-1 face au Mexique en ce second match du groupe A de la Coupe des Confédérations, au terme d'une rencontre plus qu'intéressante à suivre. Les Azzurri ont proposé un football léché et offensif, finalement récompensé par une victoire.

L'Italie s'impose logiquement

À la pause, le score d'un but partout ne reflétait pas la physionomie de ces 45 premières minutes. L'Italie a en effet dominé de la tête et des épaules ce premier acte, mais a concédé l'égalisation sur penalty sur une erreur de Barzagli. Dans le premier quart d'heure, Il n'y avait qu'une équipe sur le terrain. Le jeu se déroulant quasiment exclusivement dans la moitié de terrain de la Tri. Les hommes de Prandelli se sont très vite montrés menaçants. À quatre reprises, Balotelli (5e, 7e, 9e) et Giaccherini (8e) ont failli ouvrir le score mais Corona, préféré à Ospina dans les buts, a réalisé un excellent début de match face aux vagues italiennes. Le Mexique réagit d'abord par Guardado qui touche la barre à 12e minute et ensuite par Hernandez qui joue mal le coup sur un contre (22e). Le début de match est délicieux. Du rythme, des occasions... Il ne manque plus que des buts. Et il va en avoir de très beaux.

Pirlo ouvre le score sur un coup franc magistral (27e). Le milieu de la Juventus s'élance et enroule son ballon au-dessus du mur qui vient se loger sous la barre d'un Corona qui saute sans trop y croire! Six minutes plus tard, Barzagli commet une bourde. Il perd le ballon et fauche Dos Santos dans la surface. Pénalty pour le Mexique transformé avec sang-froid par Hernandez. Au retour des vestiaires, les Italiens ont remis le pied sur le ballon et s'installent dans le camp mexicain. Montolivo (55e), Pirlo (59e) et Balotelli (72e) ont manqué de peu d'aggraver la marque. Alors qu'on tendait vers un score nul, qui constituerait une forme d'injustice pour les Italiens, tant ils dominent cette partie, Balotelli est venu sauver les siens. Sur une astucieuse déviation aérienne de Giaccherini, SuperMario tout en puissance, prend le meilleur sur Rodriguez et ajuste Corona à bout portant (78e). Grâce à sa puissance, Balotelli a été récompensé de son très bon match. L'Italien, malchanceux depuis le début du match, a su faire la différence au bon moment.

Le Mexique a longtemps cru tenir son résultat nul, mais a finalement plié en toute logique. L'Italie rejoint donc le Brésil en tête de ce groupe A, alors que le Japon et le Mexique sont derrière.

Tout sur la Coupe des Confédérations

Relatifs

From the web