thumbnail Bonjour,
Direct

Jeux Olympiques

  • 4 août 2012
  • • 15:30
  • • Wembley Stadium, London
  • Arbitre: M. Clattenburg
  • • Spectateurs: 81855
4
PROL
2

JO - Le Mexique écarte le Sénégal

JO - Le Mexique écarte le Sénégal

Getty

Le Mexique s’est qualifié ce samedi pour les demi-finales des Jeux Olympiques. En quarts, l’équipe aztèque a dominé difficilement le Sénégal (4-2 a.p.).

¼ de finale des Jeux Olympiques :
Mexique – Sénégal : 4-2 a.p.
Buts : Enriquez (10e), Aquino (62e), G. Dos Santos (68e), Peralta (106e) ; Konaté (69e), Ibrahima (76e)

Et si, cette année, et pour la première fois de son histoire, le Mexique venait à remporter l’Or Olympique dans le tournoi de football en masculin. Une possibilité qui doit être prise au sérieux après que les jeunes Aztèques aient réussi ce samedi à atteindre les demi-finales de cette compétition pour la première fois de l’histoire. Giovani Dos Santos et ses partenaires ont pris la dessus sur une courageuse mais trop irrégulière équipe de Sénégal à l’issue d’un quart qui aura été passionnant (4-2). 120 minutes de jeu qu’ils vont devoir vite digérer puisque les attend un autre grand match, mardi prochain contre le Japon.

Mané ne pouvait pas tout faire

Dans ce match très ouvert, c’est l’équipe qui a été la moins faible défensivement qui a fini par remporter la mise. Après avoir fait pourtant le plus dur en revenant de 2-0 à 2-2, les Sénégalais ont complètement sombré en prolongations. Deux énormes erreurs défensives, signées Gueye et Ba, furent profitables au duo Giovani – Herrera, qui se sont chargés de sceller le sort de cette partie. Après avoir multiplié les beaux arrêts sur sa ligne et des parades exceptionnelles, dont celle contre Fabian à la 95e, Ousmane Mané, le dernier rempart des Lions Téranga, a dû ainsi baisser pavillon.

Le gardien mexicain, José Corona, ne fut pas en reste dans ce match. S’il a été battu sur la belle frappe de Konaté (69e) et la reprise de la tête d’Ibrahima (76e) à la suite d’un corner, le capitaine mexicaine a également multiplié les sauvetages sur sa ligne (Konaté 17e, et Souaré 55e). Sans lui, l’équipe de Tena aurait certainement été punie pour s’être trop relâchée après sa bonne première heure du jeu. Une heure où Enriquez et l’excellent Aquino ont chacun trouvé le chemin des filets adverses.  « El Tri » pourra quand même apprendre de ses erreurs dans l’espoir d’aller plus haut, ce qui n’est pas le cas de son adversaire du jour, appelé à rentrer à la maison.


Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web