thumbnail Bonjour,
Direct

Premier League

  • 19 août 2012
  • • 17:00
  • • Etihad Stadium, Manchester
  • Arbitre: H. Webb
  • • Spectateurs: 46190
3
FIN
2

ANG - Man City remercie Nasri

ANG - Man City remercie Nasri

Getty Images

Grâce à une réalisation de Samir Nasri, Man City a fait le plein de points lors de son premier match de la saison face à Southampton (3-2).

1e journée de Premier League :
Manchester City - Southampton : 3-2
Buts : Tevez (40e), Dzeko (72e), Nasri (80e); Lambert (59e), Davis (68e)

En accueillant Southampton, ce dimanche dans son antre d’Etihad Stadium, Man City pensait peut-être attaquer tranquillement la défense de son titre de champion d’Angleterre. Si tel est le cas, la réalité s’est avérée être totalement contraire aux prévisions. Les Eastlands se sont heurtés à une équipe des Saints des plus accrocheuses et leur buteur Sergio Aguero en a fait les frais dès la 14e minute de jeu avec une blessure assez inquiétante au genou. Un coup du sort, qui aurait pu être suivi par une défaite sans une belle réaction en fin de match. Menés 2 à 1, les Citizens l’ont finalement emporté 3-2 grâce notamment à un but de Samir Nasri.

Les Citizens ont eu très chaud

Tout avait pourtant bien commencé pour Man City dans ce match avec une première période relativement facile, conclue par un but de Carlos Tevez. En jambes en ce début de saison, l’Argentin convertissait victorieusement une passe de Nasri pour donner l’avantage aux siens. Un avantage qui n’a cependant pas duré trop longtemps. A l’heure du jeu, Southampton rétablissait la parité par l’intermédiaire du vétéran Lambert.

Sa frappe de l’extérieur de la surface fut déviée par Joleon Lescott, trompant la vigilance de Joe Hart, jusque-là infranchissable. Ce dernier n’était pas au bout de ses peines puisque neuf minutes plus tard, il dût chercher le ballon une deuxième fois dans ses filets. Suite à un ballon perdu par la nouvelle recrue citizienne, Rodwell, un contre des Saints fut ponctué par Steven Davis. Ça faisait 2-1 pour les visiteurs à la stupeur générale.

Touchés dans leur orgueil, les champions d’Angleterre ont su ensuite bien se révolter. Leur réaction n’était d’ailleurs pas sans rappeler celle qu’ils ont eue contre le QPR lors du dernier acte de la précédente saison. Incorporé à la place d’Aguero, Edin Dzeko relançait les siens dès la 72e. A la suite d’un corner, il hérita d’un ballon de Yaya Touré et ne se posa pas de questions pour fusiller le portier adverse. Avec ce but, Man City retrouvait la confiance et le scénario de ce qui restait de ce match était évident à deviner: un siège sans discontinuité sur les buts de Kevin Davis. Limité défensivement, le promu a fini par craquer.

Après avoir tant espéré signer une bonne performance, Southampton baissait pavillon à la 80e. Et son dernier bourreau n’était autre que Nasri. Excellent tout au long de la partie, l’international tricolore délivra tout le stade en plaçant une reprise parfaite à la suite d’une remise de son compatriote Gaël Clichy de la tête. L’ex Marseillais pouvait jubiler et souhaiter, à travers un message sur son maillot, joyeuse fête à tous les musulmans. Une fête ce n’est, en revanche, pas ce qu’on utiliserait comme terme pour qualifier pour cette première sortie de la saison des Eastlands. Mais, l’essentiel, à savoir les trois points, ont été glanés.

Résultats et classement de la Premier League

Relatifs