Manchester City-Burnley 3-0, Man City s'échappe en tête
Même s'il n'a pas été aussi souverain que d'habitude, Man City a déroulé samedi face à Burnley et consolidé sa place de leader de Premier League (3-0)

9e journée de Premier League
Manchester City-Burnley : 3-0
Buts :
Aguero (30e s.p.), Otamendi (73e), L. Sané (75e)

Manchester City continue d'imposer sa loi dans le championnat anglais. Ce samedi, ce sont les Clarets de la Burnley qui ont fait les frais de la remarquable dynamique des Eastlands. Tout en montrant de belles choses défensivement, en retardant au maximum l'échéance, les hommes de Sean Dyche n'ont pu que s'écrouler face au rouleau compresseur cityzen. Un sort qu'ils ne sont ni les premiers, ni les derniers à subir cette saison.

Les Red Devils sont tombés

Même moins fringants qu'il y a une semaine face à Stoke City (7-2), les protégés de Pep Guardiola ont pu s'offrir un succès tranquille. S'ils ont attendu la 75e minute de jeu pour marquer enfin dans le jeu par l'intermédiaire de Leroy Sané, buteur d'un tir croisé après un nouveau caviar de Kevin De Bruyne, les locaux avaient déjà pris le large au tableau d'affichage. Des réalisations sur coups de pied arrêtés leur ont permis de souffler en cette rencontre où l'efficacité a un peu fait défaut.

Pope a fait ce qu'il a pu

En manque de réussite dans ses duels avec Nick Pope (39e, 44e, 45+2), Sergio Aguero n'a pas tremblé lorsqu'il a eu à transformer un pénalty à la demi-heure du jeu. Après une faute commise sur Bernardo Silva dans la surface, l'Argentin a pris le gardien adverse à contre-pied, signant sa 177e réalisation avec les Sky Blues. Un record. Le public d'Etihad Stadium n'en demandait pas plus et a félicité l'international albiceleste, à travers une belle ovation, lors de son remplacement à la 75e minute.

Aguero n'était pas le seul Argentin buteur lors de cette partie. Nicolas Otamendi a aussi fait trembler la cage de Burnley. À la 73e minute, il a assuré le break en mettant un puissant coup de casque au second poteau à la réception d'un corner de Leroy Sané. Sur son banc, Guardiola a applaudi. Le technicien catalan aurait toutefois aimé voir des buts d'un autre style. Mais Bernardo Silva (23e), David Silva (56e et 73e) et Gabriel Jesus (83e) ne lui ont pas offert ce plaisir, en étant moins adroits qu'à l'accoutumée dans la finition.  

Commentaires ()