Liverpool-Spartak 7-0, Liverpool au septième ciel
Liverpool avait besoin d'une victoire face au Spartak pour se qualifier en 8es de finale de Ligue des champions et les Reds ont assuré.

Au coup de sifflet initial, rien n'était encore figé dans ce groupe E. Aucun club n'était assuré de poursuivre sa route dans la compétition reine entre Liverpool, Séville et le Spartak. Les Reds devaient gagner pour finir premiers du groupe, le Spartak devait gagner pour continuer à y croire. Et à domicile, c'est le club du Merseyside qui l'a emporté. Largement.

Les Reds sont pressés et obtiennent un pénalty dès la 3e minute quand Dzhikya fait faute sur Salah qui chute. M. Marciniak n'hésite pas, tout comme Coutinho, qui transforme, cela fait déjà 1-0. Liverpool est lancé et le Spartak ne s'en remettra pas. Coutinho, lui semble avoir bien digéré son transfert avorté au Barça et s'offre un doublé. Le Brésilien est à la conclusion d'une belle action collective pour transformer un service de Firmino d'une frappe croisée. 2-0 au quart d'heure de jeu...

Trois minutes plus tard, Firmino, de l'extérieur du droit, conclut un contre initié par Mané pour maintenir le Spartak la tête sous l'eau. 3-0 au repos, les Reds ont un pied et quatre orteils en 8es de finale de la Ligue des champions. D'autant que la seconde période se poursuivra sur le même physionomie, avec une reprise acrobatique et victorieuse de Mané sur un centre de Milner juste après la pause (47e).

Il s'agit d'un festival. La perspective d'occuper la première place du groupe a certainement galvanisé les hommes de Klopp alors que leur adversaire semble tétanisé, dépassé par l'enjeu, mais surtout, par le jeu. Illustration parfaite avec le troisième but de Coutinho de la soirée, qui interviendra quelques instants seulement après celui de Mané (50e). Sur un nouveau service signé Milner, la tentative soudaine de l'international auriverde est contrée et surprend le malheureux Selikhov. 5-0 après 50 minutes de jeu, Liverpool peut passer en mode gestion.

Mais devant l'innocuité des visiteurs, les locaux se surprennent encore à attaquer histoire de prolonger la fête pour leurs supporters. Ainsi, à l'heure de jeu, Shelikov  devra s'employer pour détourner une frappe de Salah après un numéro de ce dernier. Mané s'offrira même un doublé, quand une accélération de Salah profite à Sturridge qui sert le Sénégalais dont la reprise fait mouche à un quart d'heure de la fin. Liverpool montera même au septième ciel quand Salah marquera le 7e but de la rencontre en fin de match (87e).

7-0 score final, soirée de rêve pour Liverpool, qui peut uniquement regretter la blessure de Moreno peu avant le repos, lui qui s'était jeté pour contrer une frappe de Zobnin et avait dû quitter précocement ses coéquipiers. La suspension de Can pour le prochain match gâche aussi un peu la fête et la première place de Klopp et de ses hommes, euphoriques ce soir.

L'article continue ci-dessous

 

 

 

Commentaires ()