thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 20 janvier 2013
  • • 17:00
  • • Stade Pierre-Mauroy, Villeneuve d'Ascq
  • Arbitre: W. Bien
  • • Spectateurs: 38671
0
FIN
2

Ligue 1 - Nice ne s'arrête plus !

Ligue 1 - Nice ne s'arrête plus !

Panoramic

L'OGC Nice a décroché un nouveau succès, sur la pelouse de Lille (0-2), qui lui permet de grimper à la quatrième place du classement !

21e journée de Ligue 1 :
Lille - Nice : 0-2
But : Civelli (76e), Maupay (85e)

Incontestablement, il se passe quelque chose dans les rangs de l'OGC Nice. Le club azuréen n'en finit plus de gagner, au gré de prestations plus sésuisantes les unes que les autres. La victime du jour, Lille, était pourtant habituée à faire la loi dans son antre ces dernières semaines. Mais le LOSC n'a pas pu lutter contre des Aiglons plus réalistes. Une véritable sensation, qui laisse augurer de belles joies aux hommes de Claude Puel durant le printemps prochain...

Une saveur particulière pour Puel

L'entame de match fut pourtant à l'avantage des Nordistes, qui allumaient la première mèche par l'intermédiaire de Payet, l'homme en forme du moment (4e). Mais les visiteurs réagissaient immédiatement. Sur un contre amorcé, Digard tentait un lob de 35 mètres qui en disait long sur la confiance qui habite actuellement les Aiglons. Le geste audacieux de l'ancien Parisien passait de peu au-dessus (6e). Ce fut ensuite au tour d'Eysseric, révélation de cette campagne, d'inquiéter Elana sur coup franc (11e). Côté lillois, seul Payet tentait de sonner la révolte. L'ancien Stéphanois plaçait une accélération avant de délivrer un centre que Pejcinovic fut tout proche de détourner dans son propre but (22e). La suite fut une série d'approximations et de petites fautes qui hâchaient considérablement la rencontre. Les deux équipes regagnaient les vestiaires avec un score nul et vierge.

Le second acte offrait une configuration semblable. Lille tentait d'asseoir sa maîtrise collective, mais les hommes de Rudi Garcia, brouillons et maladroits, s'exposaient aux contre-attaques tranchantes des Aiglons. Payet, toujours très menaçant, déclenchait un tir puissant que le portier des visiteurs ne parvenait qu'à repousser. Martin suivait de près mais l'ancien Sochalien, qui avait manqué sa frappe, fut de toute façon signalé hors-jeu (67e). Lille avait laissé passé sa chance. Et ce fut un coup de pied arrêté qui permettait aux Niçois de débloquer la situation. Bauthéac, sur coup franc, délivrait un caviar à Civelli (0-1, 76e). Un scénario idéal pour les hommes de Puel, qui pouvaient se replier pour mieux contrer. Malgré une ultime tentative de Payet (78e), les Aiglons parvenaient finalement à faire le break grâce à Maupay, à la réception d'un centre parfait de Genevois après un très beau mouvement collectif (0-2, 85e). Un but synonyme de succès définitif pour le Gym, qui grimpe désormais à la quatrième place au classement. Claude Puel, ancien entraîneur-bâtisseur de Lille, a dû savourer. Il est encore trop tôt pour affirmer si son Gym prendra la même direction que le club nordiste lors de la dernière décenie, mais à ce stade la saison, il n'y a plus de hasard.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web