Lille 0-4 Monaco : les hommes de Leonardo Jardim sans pitié
Les joueurs de la Principauté n'ont fait qu'une bouchée des Nordistes en perdition. Falcao, auteur d'un doublé, confirme sa très grande forme.

Après la sortie médiatique très commentée de Marcelo Bielsa cette semaine en conférence de presse, le LOSC était forcément attendu au tournant pour cette sixième journée de Ligue 1 contre Monaco. Malheureusement, c'est une nouvelle sortie de route pour les Dogues qui s'enfoncent au classement et se rapprochent un peu plus de la zone rouge. Ils sont tombés sur une équipe monégasque très bien organisée et qui a su être très efficace face au but.

Les dix attaques les plus prolifiques d'Europe

L'article continue ci-dessous

C'est un soir de première pour Stevan Jovetic qui ouvre son compteur pour sa troisième apparition dans le championnat de France. L'international monténégrin a bénéficié d'une véritable offrande de la part d'El Ghazi qui lui a remis le ballon dans l'axe, à l'entrée de la surface. L'ancien buteur en profite pour mettre son équipe sur les bons rails. Le break ne se fait pas attendre puisque Rachid Ghezzal vient un peu plus refroidir le stade Pierre-Mauroy. L'ancien Lyonnais reprend de près un centre bien senti d'Almamy Touré. À la pause Monaco vire en tête avec deux buts d'avance.

Falcao continue sur sa lancée impressionnante

Si ses coéquipiers ont bien fait le boulot dans le premier acte, l'attaquant colombien va prouver un plus après les vestiaires qu'il est revenu à son meilleur niveau depuis quelques semaines. Le capitaine monégasque va inscrire un doublé en quelques minutes et ainsi porter son total à 11 buts cette saison, alors qu'il n'y a eu que sept journées. El Tigre marque d'abord de la tête dans le but vide après un très bon travail de Rony Lopes sur le côté gauche. Ensuite, il transforme un penalty suite à une faute sur Jorge. De très bon augure avant la réception de Porto, en Ligue des Champions, mardi prochain.

Pour Lille, ce nouveau revers va un peu plus crisper les tensions du côté de Marcelo Bielsa et de la direction. Les Dogues n'ont plus marqué depuis la quatrième journée et ont en plus pris une gifle qui peut marquer les joueurs. Une réaction sera attendue du côté d'Amiens, dans une semaine, pour apaiser une situation bien compliquée.

Commentaires ()