thumbnail Bonjour,
Direct

Coupe de France

  • 6 janvier 2012
  • • 20:30
  • • MMArena, Le Mans
  • Arbitre: J. Cailleux
  • • Spectateurs: 5791
0
FIN
2

CdF - Valenciennes, premier qualifié !

CdF - Valenciennes, premier qualifié !

Panoramic

Valenciennes s'est qualifié logiquement pour les 16es de finale de la Coupe de France, en venant à bout du Mans (0-2)

Coupe de France : 32es de finale

Le Mans - Valenciennes : 0-2
Buts
: Isimat (45e), Aboubakar (73e)

Valenciennes se déplaçait dans la Sarthe pour affronter le Mans, avec l'objectif de se qualifier pour les 16es de finale de la Coupe de France. Face à une équipe mancelle entreprenante mais limitée offensivement, les nordistes ont parfaitement fait respecter leur rang.

La série noire prend fin !

Cela faisait quatre années successives que Valenciennes tombait en 32es de finale de la compétition. Une série noire qui a pris fin ce vendredi grâce à une victoire deux buts à zéro au Mans. Pourtant, la rencontre n'a pas été une partie de plaisir pour les hommes de Daniel Sanchez. Les nordistes ont beaucoup subi, notamment en première mi-temps. Sylla (3e), puis Belfort (15e) manquent de peu d'ouvrir le score. VAFC laisse ensuite passer l'orage. Mais les pensionnaires de deuxième division ne lâchent pas le morceau. Ils sont tout près d'ouvrir le score à la demi-heure de jeu, suite au siège du but adverse. Mais la 6e meilleure défense de Ligue 1 tient le coup. Malgré une confiscation quasi totale de la sphère, les nordistes émergent à la 40e minute de jeu.

Samassa, servi dans la zone de vérité, effectue une magnifique prise de balle au point de penalty, avant de se faire crocheter par Adenon. Un penalty plutôt injuste au vu de la domination locale, mais plutôt logique au niveau de la faute commise. Mais Makaridze effectue une magnifique parade. Malgré une frappe très lourde de Danic, le portier choisit le bon côté et dévie de la main opposée la ballon sur sa transversale. Le tournant du match ? Au contraire, ce pénalty manqué sonne le réveil des visiteurs. Car juste avant la pause, VAFC appuie sur l'accélérateur. Danic enroule un joli coup de pied arrêté des 35 mètres, et trouve la tête d'Isimat, esseulé dans la surface. Le défenseur central mystifie à bout portant le portier du Mans (45e, 1-0). Valenciennes rentre donc au vestiaire avec un avantage au score, pas totalement mérité au vu de la physionomie de la première mi-temps.
 
L'expérience et la fraicheur font la différence

Si Belfort et le Mans ont maitrisé, dans l'ensemble, le premier acte, la seconde période est totalement différente. La rencontre baisse de rythme. Alors que les Manceaux "survolaient" la partie, ce sont désormais les Valenciennois qui dominent le match. La maitrise est quasi totale, les pensionnaires de Ligue 1 font parler leur expérience. Solides défensivement, les deux équipes se rendent coup pour coup, ce qui laisse très peu de place aux phases offensives. L'entrée d'Aboubakar va également permettre à ses coéquipiers d'apporter de la vitesse dans le jeu, et le jeune joueur ne tarde pas à faire la différence.

Seulement cinq minutes après son entrée en jeu, l'attaquant inscrit un but qui permet à son équipe da faire le break dans ce match (73e, 2-0). L'attaquant camerounais embarque trois défenseurs sur la gauche du but en réalisant une feinte de tir, réalise un crochet avant de frapper du gauche. Makaridze n'est pas exempt de tout reproche sur le tir, puisque la balle lui file sous le corps. Plus rien ne sera à signaler dans la rencontre, si ce n'est une fin de match plutôt emballante. Mais les Manceaux ne parviendront jamais à réellement inquiéter Nicolas Penneteau. Valenciennes se qualifie pour les 16es de finale, juste avant que Quevilly ne s'impose face Rennes Tour d'Auvergne aux pénalty. On retrouvera les deux équipes lors du prochain tour.

Relatifs