thumbnail Bonjour,
Direct

Serie A

  • 6 janvier 2013
  • • 15:00
  • • Juventus Stadium, Torino
  • Arbitre: P. Valeri
  • • Spectateurs: 38000
1
FIN
2

ITA - La Juve rate sa première

ITA - La Juve rate sa première

Getty

La juventus a perdu à domicile face à la faible Sampdoria réduite à dix dès la demi-heure de jeu sur le score de 2-1.

SERIE A - 19e Journée
Juventus - Sampdoria : 1-2
Buts : Giovinco (24e, sp) - Icardi (54e, 69e)

Un début d’année en douceur pour la Juventus avec la réception dans son grand stade de la Sampdoria, qui squatte les bas-fonds du championnat depuis le début de la saison. Après un départ maîtrisé où les bianconeri ouvrent le score, les turinois ont réussi à se faire reprendre par la jeune pépite Icardi, qui a inscrit un doublé en seconde période.

Le match commence donc avec les champions d’Italie qui dominent et font tourner, privant la Sampdoria de ballon. A la 24e minute, Marchisio obtient un penalty après une superbe action collective, pour un tacle de Berardi qui prend son premier carton jaune du match. Giovinco prend ses responsabilités et transforme. La Samp tente de réagir, marque même par l’intermédiaire d’Icardi, mais l’arbitre siffle une faute sur Buffon. A revoir. Ce qui n’est pas à revoir en revanche, c’est l’expulsion de Berardi, quelques minutes plus tard, qui reçoit un second carton jaune pour une faute stupide à 70 mètre de ses cages, sur Barzagli. 1-0, à dix, on se dit que cela va être difficile de résister pour les hommes de Delio Rossi.

En seconde période, la Juve a toujours le ballon, mais semble bien plus fébrile. La Samp, elle, se contente de défendre comme elle peut. A la 54e minute, Krsticic dégage le ballon suite à un mauvais contrôle de Pirlo. Icardi hérite du ballon et envoie une belle frappe. Buffon se troue totalement et permet à la Samp d’égaliser. Grosse bourde de la part du portier italien.

Icardi, la révélation

La Samp est remonté à bloc, et après quelques minutes, Icardi remet ça. Obiang fixe la défense turinoise, lance le jeune attaquant argentin qui dans un angle impossible qui fusille Buffon. Cette fois-ci, il ne peut rien, mais 2-1 pour la Samp qui crée la sensation. Les rentrées de Vucinic, qui enverra une mine sur la barre à bout portant, et de Quagliarella, ne changeront rien. La Doria prend trois points très important dans la lutte pour le maintien, et crée l’exploit pour ce dernier match du premier tour en Italie.

Relatifs

From the web