thumbnail Bonjour,
Direct

Serie A

  • 9 février 2013
  • • 18:00
  • • Juventus Stadium, Torino
  • Arbitre: P. Mazzoleni
  • • Spectateurs: 38000
2
FIN
0

ITA - La Juve sur sa lancée

ITA - La Juve sur sa lancée

Getty

Opposée à la Fiorentina, la Juventus de Turin n’a pas eu trop de difficultés pour l’emporter (2-0) et conforter sa place de leader en tête de la Serie A.

24e journée de la Serie A :
Juventus – Fiorentina : 2-0
Buts : Vucinic (20e), Matri (41e)

En mode reconquête après un début d’année laborieux, la Juventus de Turin a produit une prestation très convaincante, ce samedi lors de la venue de la Fiorentina. Face à des Toscans en plein doute, les hommes d’Antonio Conte ont su tuer tout suspense dès la première période avec des réalisations de leur duo offensif Mirko Vucinic et Alessandro Matri. Le Français Nicolas Anelka est, encore une fois, resté sur le banc jusqu’à la fin. Leader solide au classement de la Serie A, la Vieille Dame n’a manifestement pas besoin pour le moment des services de l’ex international tricolore.

Vucinic sorti sur blessure

La semaine dernière, c’est dans la difficulté que les Bianconeri avaient dominé le Chievo Vérone (2-1). Cette fois-ci, ils se sont montrés beaucoup plus séduisants. Incisifs dès l’entame du match, ils prenaient à mal Emiliano Viviano, le gardien de la Viola, dès la 20e minute de jeu. C’est Vucinic qui s’est chargé d’ouvrir le score. Le buteur monténégrin s’offrait la 95e réalisation de sa carrière italienne d’une frappe du droit de l’extérieur de la surface. Pour l’ex Romain, la soirée a cependant été gâchée par un coup contracté en deuxième période, qui l’a contraint à céder sa place. Ses dirigeants doivent croiser les doigts pour qu’il ne ça soit pas une blessure au tendon d’Achille.

Vainqueur d’un seul de ses cinq précédents matches de l’année, la Fiorentina n’avait ni la force, ni le mental pour revenir dans le match. Elle a continué à subir jusqu’à prendre un deuxième but juste avant la mi-temps. Alessandro Matri la punissait avec une reprise au point de pénalty suite à un service d’Arturo Vidal. Passeur sur le coup, l’international chilien aurait pu marquer à son tour au retour des vestiaires. A la 48e minute, sa lourde frappe en pleine course est passée juste au dessus du cadre. Une occasion qu’il n’a cependant pas eu à regretter. Son équipe, même privée de Chiellini et Bonucci en défense, a gardé ce score de 2-0 jusqu’à la fin. De très bonne augure avant de rendre visite au Celtic Glasgow, mardi en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions.

Résultats et classement de la Serie A

Relatifs

From the web