La première de Neymar, la grosse erreur d'Ikoko... : les 3 choses à retenir de la victoire du PSG face à Guingamp
Bien aidé par une boulette de Jordan Ikoko, le Paris Saint-Germain s'est imposé à Guingamp (0-3) ce dimanche soir pour clore. la 2e journée de L1.

Guingamp a longtemps cru pouvoir refaire le coup au Paris Saint-Germain. Un PSG qui ne s'était imposé qu'une fois sur ses quatre derniers déplacements à Roudourou avant son succès ce dimanche soir pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1. Pendant 52 minutes, les hommes d'Antoine Kombouaré ont gêné une équipe parisienne qui a manqué de rapidité d'exécution dans les 30 derniers mètres. Puis Jordan Ikoko a commis une erreur qui a coûté le match à son équipe en voulant relancer dans les pieds d'un Karl Johnsson surpris par la décision de son coéquipier et qui n'a rien pu faire si ce n'est voir le cuir foncer dans ses propres filets.

Le film de la rencontre 

A partir de ce moment, les Guingampais n'ont jamais eu la capacité nécessaire pour revenir au score. Sur un superbe service de Neymar, Edinson Cavani a même inscrit son deuxième but de la saison (0-2, 62e), quelques secondes après une énorme geste défensif de Thiago Silva devant Marcus Coco. Le 90e but en Ligue 1 de l'Uruguayen. Généreux, ce dernier a également été passeur, pour un Neymar qui n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (0-3, 82e). Rideau sur trois points que ne vont pas bouder les Parisiens qui connaissaient la difficulté d'un déplacement en terre bretonne devant 18 378 spectacteurs. Un record pour le Roudourou. 

Neymar EAG PSG Ligue 1 13082017

Ce que vous n'avez peut-être pas vu : l'activité d'Etienne Didot

Si l'En Avant Guingamp a aussi bien tenu le choc face au Paris Saint-Germain, Antoine Kombouaré le devait beaucoup à Etienne Didot. C'est simple, le milieu de terrain était partout. Autant défensivement pour récupérer le ballon, qu'offensivement pour aller se projeter vers le but d'Alphonse Areola, le Français a permis à son équipe de rester la tête hors de l'eau jusqu'à cette terrible erreur de Jordan Ikoko. Comme son équipe, l'ancien toulousain a sombré physiquement en fin de match avant d'être logiquement remplacé par Marcus Thuram à la 78e minute.

Un homme dans le match : Neymar

Le monde footballistique avait les yeux rivés sur Neymar ce dimanche soir. Pour sa première avec le PSG depuis sa signature en provenance de Barcelone, le Brésilien a été actif sur son côté gauche. En alternant le bon, le très bon et le moins bon. Techniquement, il était difficile pour un spectateur, un téléspectateur ou un auditeur de trouver meilleur sur la pelouse de Roudourou, mais il a manqué d'automatisme avec ses coéquipiers pour faire de grosses différences. Il aurait pu cependant être double passeur décisif rien que sur les 45 premières minutes. Mais après son centre, la tête Marquinhos a frappé la barre de Johnsson alors qu'après la passe en profondeur du Brésilien, Daniel Alves s'est complètement loupé (43e).

Edinson Cavani a lui su profiter du caviar de son partenaire en transformant une nouvelle passe en profondeur dosée à la percection pour doubler la mise (0-2, 62e). Avant que l'Uruguayen ne rende la pareille à Neymar en fin de rencontre, pour le premier but du Brésilien en France (0-3, 82e).Suffisant pour être l'homme du match, dès sa première apparition.

L'article continue ci-dessous

Statistiques : découvrez les stats individuelles de Neymar lors de Guingamp-PSG

La statistique  :

Paris est invaincu lors de son premier déplacement d'une saison en Ligue 1 lors de ses neuf derniers exercices, avec six nuls entre 2009/2010 et 2014/2015 puis trois victoires depuis.

Loïc Tanzi, à Roudourou (Guingamp)

Commentaires ()