France-Belgique, 1-0 : Samuel Umtiti permet aux Bleus de rêver d'une deuxième étoile
L'équipe de France s'est qualifiée pour la finale de la Coupe du monde 2018 en éliminant la Belgique grâce à un but de Samuel Umtiti.

1/2 finale
France-Belgique : 1-0
But : Umtiti (51e)

Ils l'ont fait ! Les Bleus sont en finale de la Coupe du monde 2018 et auront l'occasion ce dimanche de rentrer dans l'histoire du football français et mondial en décrochant une deuxième étoile sur le maillot frappé du coq. Face à la Belgique, bourreau du Brésil au tour précédent, les hommes de Didier Deschamps se sont montrés pragmatiques comme depuis le début du tournoi. Et une nouvelle fois, comme face à l'Uruguay, le salut de l'équipe de France est venu d'un coup de pied arrêté et de la tête d'un défenseur, Samuel Umtiti cette fois-ci. 

Avec le retour de Matuidi, suspendu en quarts, Didier Deschamps a aligné son onze type, le même que face à l'Argentine. Si la France a été la première à se montrer dangereuse dans la rencontre grâce à une percée de Mbappé, ce sont bel et bien les Belges qui ont mis le doute dans la tête des Français durant une quinzaine de minutes. Les Diables Rouges ont monopolisé le ballon et ont bougé le bloc tricolore, mais, dans une configuration qu'ils affectionnent, les Bleus ont pu opérer en contre. Grâce à une bonne anticipation, Courtois a empêché Mbappé d'aller au but.

La première grosse occasion est toutefois à mettre à l'actif de la Belgique. Hazard, remuant tout au long de la partie, a repiqué dans l'axe et frappé, mais heureusement pour les Bleus, il a manqué le cadre. Dans la foulée, les Bleus ont répondu, mais la volée de Matuidi n'a pas inquiété Courtois. La France s'est ensuite faite peur tout seul. Varane a mis Lloris en difficulté et après cette perte de balle, Hazard a effacé Pavard et repiqué dans l'axe pour frapper, mais son tir a été enlevé par la tête de Varane, qui s'est bien rattrapé. Lloris a ensuite sauvé les siens grâce à une superbe parade sur une frappe en pivot d'Alderweireld.

L'article continue ci-dessous

Hugo Lloris

Une défense imperméable

Les Bleus sont montés en puissance au fil du match. Les hommes de Deschamps ont concédé moins d'occasions, étaient mieux en place, et ont été dangereux en contre. Giroud a manqué de précision dans le dernier geste à plusieurs reprises tout comme Griezmann. Pavard, bien lancé par Mbappé dans la surface, a vu Courtois répondre à Lloris en réalisant une parade de grande classe du pied. Mais en fin de première période, la France a eu une nouvelle frayeur. Umtiti s'est manqué sur un centre Belge, mais Lukaku, surpris, n'a pas réussi à contrôler le ballon.

En difficulté depuis le début du tournoi, Umtiti a finalement délivré son équipe d'une tête sur un corner de Griezmann. Une physionomie de match parfaite pour les Bleus qui ont ensuite pu miser sur la vitesse en contre attaque mais Giroud a manqué d'efficacité sur un décalage de Mbappé. Entré en jeu, Mertens a redynamiser la Belgique avec des centres périlleux mais Lloris veillait encore. Solide sur le plan défensif à l'image d'un Varane de gala, la France a résisté malgré la domination Belge après l'ouverture du score.

Outre Varane impérial, Lloris a également tenu la baraque côté français. Pour sa 103ème sélection, le portier français s'est montré décisif à plusieurs reprises et notamment sur une frappe de Witsel en fin de match. La Belgique a poussé mais s'est cassé les dents sur le bloc français. Par la plus petite des marges, la France a assuré l'essentiel à savoir la qualification pour une troisième finale de Coupe du monde, la première depuis 2006. Les Bleus affronteront le vainqueur du duel entre la Croatie et l'Angleterre pour rentrer dans l'histoire et imiter la génération 1998.

Commentaires ()