thumbnail Bonjour,
Direct

Championnat Européen

  • 11 juin 2012
  • • 18:00
  • • Donbass Arena, Donets'k
  • Arbitre: N. Rizzoli
  • • Spectateurs: 47400
1
FIN
1

Euro 2012 - Un nul et des regrets

Euro 2012 - Un nul et des regrets

Getty Images

Pour leur 1er match de l’Euro, les Tricolores n’ont pas été en mesure de dominer l’Angleterre. Bien que volontaires, ils ont dû se contenter d’un nul (1-1). En attendant mieux.

Euro 2012 – Groupe D
France – Angleterre : 1-1
Buts : Nasri (39e) ; Lescott (30e)

C'était un véritable test pour l'équipe de France tout comme l'équipe d'Angleterre. Un nouveau choc entre les deux meilleurs ennemis du football européen. Après un match très disputé et au cours duquel la France aura montré de très belles qualités offensives et défensives, les deux formations se sont livrées un vrai combat qui n'aura pas eu de vainqueur. 

Nasri ouvre le compteur de l'équipe de France

Laurent Blanc avait donc choisi de démarrer avec le même onze de départ que face à l'Estonie lors du dernier match amical remporté par les Bleus (4-0). De son côté, Roy Hodgson avait misé sur une équipe jeune offensivement mais expérimentée défensivement. Avec Ashley Young, Danny Welbeck et Alex Oxlade-Chamberlain sur le front de l'attaque, l'Angleterre misait sur la vivacité et la rapidité pour déstabiliser une défense française encore fragile. Et dès les premières minutes de jeu c'est exactement ce qui se produit. Les Anglais font tourner le ballon et Chamberlain s'infiltre dans le moindre espace laissé par les Bleus. Young puis Welbeck font frémir une équipe de France qui met du temps à entrer dans son match. Mais après 10 minute de jeu, les Français parviennent à mettre le pied sur le ballon et combinent offensivement. Néanmoins, les tentatives de percées de Ribéry et Nasri, notamment, sont stoppées par une défense anglaise bien en place. C'est donc logiquement que la première grosse occasion est à mettre à l'actif de l'équipe de France. Samir Nasri récupère le ballon et tente sa chance d'une frappe croisée qui rase le poteau de Joe Hart (11e). Le match commence alors à s'emballer quand cette fois-ci c'est Milner qui se retrouve dans la surface. Le joueur de Manchester City bien lancé entre Rami et Mexès par Ashley Young se joue d'Hugo Lloris mais s'excentre trop pour parvenir à redresser son ballon (15e).

Mais alors que les Bleus parviennent de plus en plus à se trouver aux abords de la surface anglaise, ils vont se faire surprendre sur un coup de pied arrêté. Steven Gerrard est au coup franc et le capitaine anglais le tire parfaitement dans la surface. Lescott s'élève plus haut qu'Alou Diarra et trompe parfaitement Hugo Lloris d'une tête puissante (1-0 30e). Mais cette ouverture du score ne va pour autant pas abattre les Français qui continuent de se montrer de plus en plus dangereux. Alou Diarra, fautif sur le but anglais, va tenter de réparer son erreur en plaçant sa tête sur le coup franc de Nasri. Mais Hart bien placé réalise une parade réflexe. Le Ballon revient sur Franck Ribéry qui remise de la tête dans la surface et c'est une nouvelle fois Diarra qui se retrouve en position de reprendre. Néanmoins le Marseillais n'ajuste pas bien sa tête qui passe à côté des cages anglaises. Mais la domination des Bleus va finalement être récompensée. Après un beau mouvement collectif, Ribéry remise pour Samir Nasri qui contrôle et frappe du droit. Sa frappe enroulée à ras de terre trompe Joe Hart qui est trop court pour empêcher le ballon de rentrer au fond des filets (1-1 40e). Les Bleus poursuivent alors leur marche en avant. Ribéry est intenable sur son côté, Cabaye s'essaie à la frappe et Benzema dans la surface se fait reprendre in-extremis par Joe Hart. Mais c'est bien en seconde période que les hommes de Laurent Blanc devront poursuivre pour tenter de remporter ce match.

La France n'était pas loin

Au retour des vestiaires les Français sont toujours aussi déterminés à inscrire ce second but. Les Bleus contrôlent le ballon et construisent intelligemment leurs actions. Samir Nasri, très présent au milieu de terrain met le premier en danger Joe Hart dans cette seconde mi-temps. Le joueur de City, bien placé, est tout prêt de reprendre une passe en retrait très hasardeuse de la défense anglaise. Les Anglais ont du mal face à la fougue française emmenée par un Franck Ribéry très actif. Ashley Young et Danny Welbeck sont bien trop discrets pour permettre à leur équipe de souffler un peu défensivement. Mais heureusement pour eux, les attaques françaises manquent parfois de tranchant et de réalisme pour réellement mettre en difficulté l'Angleterre. La bonne présence offensive des deux latéraux français, permet aux hommes de Laurent Blanc de rivaliser en nombre face à la défense française. Debuchy très présent depuis le début de la rencontre, manque cependant de lucidité dans ses derniers choix. Evra de son côté combine parfaitement avec Samir Nasri qui lance Karim Benzema dans l'axe. Le Madrilène tente sa chance d'une belle frappe des 25 mètres, mais Joe Hart, bien placé, s'interpose.

La possession de balle s'équilibre alors que la fatigue gagne peu à peu les organismes des deux équipes. La chaleur et l'intensité du match empêchent parfois les joueurs de faire preuve de lucidité dans le dernier geste. Les Bleus s'en remettent alors aux coups de pied arrêtés et à la patte droite de Samir Nasri. Le milieu de terrain français est tout proche de trouver la tête d'Alou Diarra qui s'était une nouvelle fois imposée au sein de la défense anglaise. Les corners se succèdent alors pour les Français, mais Yohan Cabye d'une bonne frappe ne trouve pas le but. Les Anglais procèdent désormais en contre et s'appuient sur la fraicheur de Jermaine Defoe tout juste entré en jeu, mais qui ne parvient pas à se défaire du marquage de la défense française très attentive. Mais c'est bien la France qui contrôle le ballon et Karim Benzema est tout proche de concrétiser la domination française. L'attaquant madrilène sur le côté gauche de la surface, place une frappe enroulée contrée au dernier moment par Steven Gerrard. Ce n'est qu'à cinq minutes du terme de la rencontre que Laurent Blanc décide de faire entrer Hatem Ben Arfa et Marvin Martin à la place de Yohan Cabaye et Florent Malouda, plus que lessivés. Mais jusque dans les derniers instants, les Bleus durent être attentifs. Mexès s'interpose de justesse devant James Milner au premier poteau. A quelques secondes de la fin du match, Karim Benzema, encore lui, fait trembler l'Angleterre d'une belle frappe que parvient à capter Joe Hart. Les Français auront donc tenté au cours de ce match et auront surtout rassurer tout un pays, malgré le match nul. Reste à savoir si les Français sauront démontrer la même chose dans les matchs à venir. Bref, de belles choses et quelques regrets.



Résultats et classements de l’Euro 2012

Relatifs

From the web