Everton-Arsenal 2-5, Arsenal se remet à l'endroit
En déplacement chez le mal classé Everton, Arsenal n'a pas manqué l'occasion ce dimanche de rebondir et reprendre de la hauteur au classement.

9e journée de Premier League
Everton-Arsenal : 2-5
Buts :
Rooney (12e), Niassa (93e); Monreal (40e), Ozil (53e), Lacazette (74e), Ramsey (90e), A. Sanchez (95e)

Battu déjà trois fois depuis le début de la saison, Arsenal n'avait pas le droit de se louper ce dimanche lors de sa visite à Everton. Les Gunners évoluaient sous pression et cela s'est vu au début avec un but encaissé très rapidement. Mais, pour une fois, la bande à Wenger a su faire preuve de caractère pour finalement renverser la vapeur et l'emporter avec brio (5-2). Un succès qui lui permet de revenir à un point seulement du podium.

Une série record pour Manchester City et Guardiola

En se faisant surprendre par une frappe de 20 mètres de Wayne Rooney dès la 12e minute, les Londoniens avaient de quoi voir poindre le scénario de Watford (1-2). Mais l'erreur défensive de Granit Xhaka qui a abouti sur cette ouverture du score a finalement été l'une des seules commises par les Gunners. L'équipe a retrouvé de la solidité derrière, ainsi que de la fluidité dans ses offensives. Ainsi, après avoir scoré, les Toffees ont été acculés dans leur moitié de terrain et ce qui devait arriver arriva juste avant la pause (40e) avec l'égalisation signée Nacho Monreal.

Le latéral espagnol a remis les deux équipes à égalité en reprenant un ballon relâché par James Pickford après un tir de Xhaka. Le dernier rempart des Merseysiders a été battu, mais il était difficile de le blâmer surtout qu'il avait retardé l'échéance en s'interposant auparavant sur des tentatives de Sanchez (17e) et de Ramsey (17e).

Des Gunners appliqués jusqu'au bout

Revigorés à la faveur de ce retour au score, Arsenal est revenu en seconde période avec encore plus de détermination. Dominateurs dans tous les compartiments, les visiteurs ont logiquement mis un deuxième but à la 53e. Mesut Ozil faisait mouche d'une tête décroisée, à la réception d'un service parfait de Sanchez. Après avoir marqué, le champion du monde allemand s'est ensuite transformé en passeur pour offrir à Alexandre Lacazette la balle de 3-1. Alors qu'Everton venait d'être réduit à dix après l'expulsion d'Idrissa Gueye, le Français ne manquait pas l'offrande et signait sur une reprise du plat du pied droit son premier but à l'extérieur en PL. Ça faisait 3-1, puis 4-1 lorsqu'Aaron Ramsey concluait avec succès un bel échange avec Wilshere (90e). 

Les attaquants d'Arsenal se sont régalés et il ne manquait plus qu'un but d'Alexis Sanchez pour que la fête soit parfaite. Celui-ci est arrivé à la dernière minute du temps additionnel. Juste après qu'Oumar Niasse eut cru sauver les apparences en trompant Petr Cech (93e), le Chilien parachevait le succès des siens d'un tir croisé impeccable après s'être baladé le long de la surface.

Commentaires ()