thumbnail Bonjour,
Direct

Premier League

  • 28 novembre 2012
  • • 20:45
  • • Goodison Park, Liverpool
  • Arbitre: M. Oliver
  • • Spectateurs: 37141
1
FIN
1

ANG - Arsenal ne décolle pas

ANG - Arsenal ne décolle pas

Getty Images

Malgré un but de Walcott inscrit dès l’entame du match, Arsenal n’a pas été capable de prendre la mesure d’Everton (1-1), ce mercredi.

14e journée de Premier League
Everton - Arsenal : 1-1
Buts : Fellaini (29e); Walcott (1e)

Déjà tenu en échec le week-end dernier par Aston Villa, Arsenal a encore laissé filer de précieux points ce soir sur la pelouse d’Everton. Contre une équipe des Toffees toujours aussi accrocheuse, les Londoniens n’ont pas su tirer avantage de leur but inscrit dès la 1e première minute de la partie par l’intermédiaire de Theo Walcott. Leur avance fut annulée à la demi-heure du jeu par le Belge Marouane Fellaini. Revigorés par cette égalisation, les locaux auraient même pu l’emporter, sans les quelques occasions manquées en seconde période.

Szczesny a évité le pire

Après le nul décevant enregistré à Villa Park, Arsène Wenger avait pris la défense de ses protégés, en mettant en exergue notamment le « clean sheet » assuré. Cette fois, le technicien alsacien ne pourra pas brandir les mêmes excuses. Non seulement son équipe a aligné un troisième nul en quatre rencontres, mais elle a affiché de sérieuses lacunes collectives. Pourtant, tout avait donc bien commencé avec ce but de Walcott, signé à la 50e seconde, suite à une ouverture de Wilshere. Une entame en fanfare annonciatrice d’une soirée tranquille, sauf que les Gunners se sont trop reposés sur leurs lauriers, à l’exception peut-être de Wojciech Szczesny, auteur d’un bon match sur sa ligne.

Le gardien polonais, qui retrouve petit à petit sa place de titulaire, a sorti quelques arrêts décisifs (Pienaar 56e, Fellaini 59e). A son actif également une superbe parade sur une tête de Sylvain Distin en milieu de la deuxième période. En revanche, il n’a rien pu faire sur cette jolie frappe du gauche de 20 mètres de Fellaini (29e) après un ballon perdu par Mikel Arteta en milieu de terrain. Fautif sur le coup, l’Espagnol l’a aussi été à la 70e minute de jeu lorsqu’il a retenu Steven Pienaar par l’épaule dans la surface. Heureusement pour lui et pour son équipe, l’arbitre de la partie, Mr Oliver, n’y a vu que du feu. En fin de compte, plus que la déception, c’est peut-être le soulagement qui a prédominé l’esprit des Londoniens à l’issue de ce nouveau couac.

A lire aussi :

Résultats et classement de la Premier League

Relatifs

From the web