thumbnail Bonjour,
Direct

UEFA Europa League

  • 2 août 2012
  • • 20:45
  • • Eskişehir Atatürk Stadyumu, Eskişehir
  • Arbitre: P. Gil
  • • Spectateurs: 12870
1
FIN
1

Ligue Europa - Léger avantage pour l'OM

Ligue Europa - Léger avantage pour l'OM

Panoramic

L'Olympique de Marseille a obtenu le match nul face à Eskisehirspor. Après que Gignac ait ouvert le score, c'est Nuhiu qui a égalisé. 1-1 au final.

3e tour préliminaire de la Ligue Europa
Eskisehirspor – Olympique de Marseille : 1-1
Buts : Gignac (48e) - Nuhiu (62e)

Eskisehirspor, prononcer le nom de l’équipe adverse est peut-être plus difficile que de les battre. Car après avoir proposé du beau jeu face à St Johnstone, Marseille était un adversaire de luxe pour le cinquième du dernier championnat turc.

Cependant, l’équipe mené par Dede à la patte sur tous les coups de pieds arrêtés ne se dégonfle pas et prend le jeu à son compte durant les première minute de jeu. Le rythme est très hachés par de nombreuses fautes, il le sera pendant tout le match. La preuve en chiffre avec trois cartons jaunes dès les vingt premières minutes. Après quelques petites alertes turques, le frisson arrive à la 15e minute et ce but refusé de Zengin, suite à un très beau coup-franc de Dede. Le numéro 10 suédois est bien hors-jeu, la défense olympienne peut souffler. Ce but sonne comme un déclic pour Marseille qui se met à jouer. Si Fanni est très timide sur son côté droit, le côté gauche est très actif avec de très bonnes combinaisons entre Morel, Ayew et Gignac. D’ailleurs, à la 20e minute, sur une de ces combinaisons, Valbuena hérite du ballon dans la surface, centre en retrait pour Gignac, mais l’attaquant français ne peut reprendre la balle. Les turques répondent avec un superbe centre fuyant de Dede repoussé par la défense olympienne. Le ballon revient dans les pied de Veysel Sari qui frappe la balle comme elle vient. Le ballon part loin au dessus. La première frappe cadrée pour les marseillais arrive avec un coup-franc de Cheyrou que Boffin détourne bien. La fin de la mi-temps sera une démonstration de la complicité du côté gauche marseillais. Morel, très critiqué la saison précédente, est excellent aussi bien offensivement que défensivement. Gignac semble bien plus affûté. Cependant, à la mi-temps, le score est toujours bloqué sur le 0-0. 

La deuxième période est commencée tambours battant par les Marseillais qui marquent après seulement 3 minute. Amalfitano lance Gignac dans le cœur de la défense, le contrôle de DD est un peu long, mais l’attaquant arrive à devancer Boffin. L’international français est excentré mais pousse le ballon vers les filets. Le retour en bombe de Cetin ne servira qu’à prolonger le ballon dans les filets, ouverture du score pour les Marseillais, sur la première mi-temps, c’est mérité.

Cependant, après l’ouverture du score, les olympiens vont se contenter de faire tourner le ballon. Le pressing des turcs va payer et va obliger les français à multiplier les fautes. C’est donc logiquement sur un coup-franc que Dede dépose le ballon sur la tête du géant Nuhiu. Egalisation pour Eskisehirspor, 1-1. En fin de match, les turques auront la maîtrise du ballon et Sari, auteur d’un excellent match, est très près de donner l’avantage à son équipe. Le latéral turque profite d’une mauvaise relance d’Mbia pour entrer dans la surface, il décide alors de centrer fort. La défense marseillaise arrive à se dégager tant bien que mal. La fin du match ne sera qu’une succession de fautes et de coups-francs sans aucune émotions. Léger avantage donc pour les marseillais grâce au but à l’extérieur, mais attention, les turcs ont montré de biens belles qualités ce soir.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue Europa

Relatifs

From the web