Meunier met un doublé, Dijon accrocheur... Les 3 choses à retenir de Dijon-PSG (1-2)
Les Parisiens ont eu du mal à trouver leur rythme et Thomas Meunier a sauvé ses coéquipiers en inscrivant un doublé (1-2), face à un Dijon accrocheur.

Encore un déplacement qui a failli être compliqué. La dernière fois, c'était à Montpellier (0-0) et Emery craignait le même scénario. Devant une équipe de Dijon accrocheuse, les Parisiens rentrent finalement avec les 3 points, arrachés dans le temps additionnel grâce à un doublé de Thomas Meunier, autant efficace en club qu'en sélection (1-2). 

Meunier : "Quoi qu'il arrive, je terminerai la saison"

La première période voyait un PSG se faire bousculer par un Dijon qui n'avait pas peur de tenter. Il fallait attendre le quart d'heure de jeu pour la première action dangereuse des Parisiens. Alves récupérait le ballon pour décaler côté droit Di Maria, qui tentait un tir à ras de terre, stoppé par Reynet. Les Dijonnais répliquaient plus tard, quand Sliti centrait au second poteau pour Marié qui reprenait du gauche et frôlait le poteau opposé d'Areola. Nouvel arrêt du gardien parisien à la 36e, sur un tir de Kwon de 20 mètres. Paris avait bien failli ouvrir le score sur un coup-franc magnifique d'Alves, qui se heurtait à la transversale du gardien de Dijon (44e). 

La seconde période était plus poussive de la part des hommes d'Emery. Thomas Meunier libérait ses coéquipiers en ouvrant le score (70e, 0-1). Draxler trouvait Neymar dans l'axe qui tirait mais Reynet repoussait le ballon. Meunier pouvait profiter pour pousser le ballon dans les filets du pied droit. L'égalisation de Dijon trois minutes avant la fin du temps réglementaire par la reprise de volée de Jeannot (1-1) n'arrangeait pas les affaires des Parisiens. Mais Meunier, encore lui, reprenait le centre de Mbappé pour inscrire le but de la victoire (92e, 1-2). 

Ce que vous n'avez peut-être pas vu : 

Les 15 tirs tentés par Dijon. Face à l'ogre parisien, les hommes de Dall'Oglio n'ont pas "parqué le bus" mais se sont donnés, à tel point qu'ils ont rendu la tâche difficile à leur adversaire du jour. Malgré un pourcentage de possession bien plus faible (37%), à la mi-temps ils avaient tenté plus de tirs (5 contre 3 pour le PSG), même si les deux équipes n'ont trouvé le cadre qu'une seule fois. La seconde période a vu deux fois plus de tirs que lors des 45 premières minutes. Une pugnacité récompensée à la 87è, lorsque Jeannot égalise d'une remarquable reprise sans contrôle (1-1), avant de se faire battre à la 92e (1-2). 

L'article continue ci-dessous

Le duel des gardiens : 

Areola, côté parisien et Reynet, chez les Dijonnais ont livré une très belle performance malgré les buts encaissés de part et d'autre. Auteur de quatre arrêts sur les 5 cadrés, le Parisien aura craqué trois petites minutes avant la fin du temps réglementaire. Chez les Dijonnais, Reynet maitrisait son sujet jusqu'au but de Meunier à la 70e avant de complètement craquer dans le temps additionnel, encore devant le Belge. Cela dit, il aura réalisé 6 arrêts lors de la partie sur les 8 cadrés de Neymar et ses coéquipiers. 

La stat : 

Il avait récemment déclaré : "Je veux rendre difficile la tâche de mon coach". Doublure de Dani Alves, Thomas Meunier a été l'unique buteur parisien à Dijon. Une performance qui s'inscrit dans la logique de ce qu'il a pu faire également en sélection : il est impliqué dans 14 buts en 10 matches cette saison, toutes compétitions confondues avec le PSG et les Diables Rouges (7 buts, 7 passes décisives).

Sabrina Belalmi, au stade Gaston Gérard à Dijon 

Commentaires ()