thumbnail Bonjour,
Direct

Championnat du Monde des Clubs

  • 16 décembre 2012
  • • 11:30
  • • Nissan Stadium, Yokohama
  • Arbitre: C. Çakιr
  • • Spectateurs: 68275
1
FIN
0

Mondial des Clubs - Les Corinthians triomphent

Mondial des Clubs - Les Corinthians triomphent

Getty Images

Grâce à un but de Paolo Guerrero, les Corinthians de Sao Paulo se sont défaits de Chelsea ce dimanche à Yokohama (1-0).

Finale du Mondial des clubs
Corinthians – Chelsea : 1-0
But : Guerrero (69e)

Chelsea aurait fait le voyage au Japon pour rien. Eliminés de la Ligue des Champions, les Blues avaient la possibilité ce dimanche de s’offrir une belle consolation en s’offrant la Coupe du Monde des clubs. Pari manqué. Opposés en finale aux Brésiliens de Corinthians, les protégés de Rafael Benitez n’ont pas su se hisser à leur meilleur niveau et ont été logiquement battus sur le score d’un but à zéro. Un but signé de l’ex joueur du Bayern, Paolo Guerrero. L’international péruvien a délivré les siens à la 69e minute de jeu, en exploitant une sortie mal négociée de Petr Cech sur une tentative de son coéquipier Danilo.

Chelsea n’a pas existé

Dès les premières minutes, le manque d’audace et de confiance des Londoniens était apparente. Malgré la présence de deux attaques aux avant-postes, Moses et Torres, ils ont été toutes les peines du monde à se montrer dangereux. En première période, seul Gary Cahill, sur une de ses montées, a su tester Cassio, le portier paulista. De l’autre côté, Cech, en revanche, a dû se montrer vigilant. Notamment sur les tentatives de Cheikh Emerson. Le vétéran des Corinthians a multiplié les frappes, mais sans parvenir à trouver le cadre. La plus notable, à la 35e minute de jeu, a échoué sur le poteau. A la mi-temps, le score était toujours de zéro partout, mais aux points les Sud-Américains menaient donc largement.

En seconde période, la physionomie du match n’a pas trop évolué. Malgré les remontrances répétitives de Benitez, les Blues ont continué à patauger. Tout en restant inexisants devant, ils offraient pas mal d’espaces à leurs opposants. A force, ça a fini par leur couter cher. Le but inscrit par Guerrero faisait suite à une multiplication d’erreurs défensives. Il restait ensuite un peu plus de vingt minutes de jouer, mais l’éventualité d’un retour au score des Blues paraissait minime. Une impression qui s’est vérifiée, puisqu’il a fallu attendre les arrêts de jeu de la partie pour avoir une réaction des champions d’Europe. Une réaction vaine avec un but de Fernando Torres inscrit en position d’hors-jeu. Même la réussite, qui les avait accompagné à Munich en mai dernier, à cette fois-ci fui Lampard et ses partenaires.

A lire aussi :

Tout sur le Mondial des clubs

Relatifs

From the web