thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue des champions UEFA

  • 7 novembre 2012
  • • 20:45
  • • Celtic Park, Glasgow
  • Arbitre: B. Kuipers
  • • Spectateurs: 58841
2
FIN
1

LdC - Le Celtic crée l'exploit

LdC - Le Celtic crée l'exploit

Victor Wanyama

Épique, magnifique, homérique et enfin héroïque. Le Celtic a remporté une superbe victoire face au Barça au terme d'un match de folie (2-1) lors de la 4e journée de C1.

Ligue des Champions - 4e journée du Groupe G
Celtic Glasgow – FC Barcelone :  2-1
Buts : V.Wanyama (21e ) T.Watt (83e) L. Messi (91e)

Ils avaient posé des problèmes au Barça au Nou Camp à l’aller. Ils ont remis ça dans un Celtic Park en fusion. Recroquevillé devant sa défense, le Celtic crée la sensation à la 21e minute. Corner côté droit tiré par le pied gauche de Mulgrew. Coup de pied entrant donc en direction du second poteau où Wanyama prend le meilleur sur Alba pour ouvrir le score ! Celtic Park est en délire et le Barça doit désormais faire face à un mur.

Le Barça touche du bois

A la demie-heure de jeu, Messi trouve la barre. Sur une passe plein axe d'Iniesta, l'Argentin enchaîne contrôle et frappe du gauche à une vitesse folle, ça rebondit sur le haut de la transversale mais ça ne rentre toujours pas. Et la chance ne sourit pas aux Barcelonais qui touche à nouveau un montant six minutes plus tard. Débordement d'Alves sur la droite, pour la tête de Sanchez aux six mètres. Le Chilien décroise bien sa reprise, mais le poteau droit suppléé bien Forster, battu.

A la pause, un constat s’impose. Si les Catalans acculent les Ecossais dans leur surface, ils ne parviennent pas à faire la différence, en témoigne les deux montants touchés. Le match repart d’ailleurs sur les mêmes bases en début de seconde période. Messi (56e) puis Sanchez (61e) font briller Forster, le portier du Celtic. La tension est à son comble. Le Barça a 83% de possession mais le Celtic mène toujours 1-0. Comme si ce n’était pas suffisant, Dame polémique s’est aussi invitée sur le pré. Song obtient a en effet obtenu la clémence de M. Meyers sur une intervention pas tout à fait nette sur Miku. L'arbitre avait la main à la poche, mais voyant que c'était le Camerounais il a préféré le sermonner au grand dam des locaux…

Le match le plus important de l’année

Et la pluie s'intensifie au-dessus du Celtic Park, annonçant une fin de match épique. Le Barça pousse, le Celtic résiste. Et le Celtic fait mieux que résister. A 7 minutes de la fin, et sur un long dégagement fuyant de Forster, Xavi se loupe et la balle fuse dans le dos de la défense. La vitesse Watt fait la différence, il s'en va crucifier Valdés et envoyer Celtic Park au 7e ciel. Le Celtic a frappé cinq fois, en a cadré trois et a marqué à deux reprises. Ca s'appelle une leçon de réalisme. Une leçon de football. Messi réduira la marque avec rage en toute fin de rencontre (91e), l’espoir est permis pour quelques minutes encore ! Mais non, le Celtic est récompensé. Quand Celtic rime avec héroïque.  Coté Barça, « le match le plus important de l’année » selon Tito Vilanova, a été perdu. C'était peut-être, d'ailleurs, le match le plus beau de 'année.




Résultats et classements de la Ligue des Champions

Relatifs

From the web