thumbnail Bonjour,
Direct

Serie A

  • 30 novembre 2012
  • • 20:45
  • • Stadio Angelo Massimino, Catania
  • Arbitre: D. Orsato
  • • Spectateurs: 16500
1
FIN
3

ITA - Milan sans convaincre

ITA - Milan sans convaincre

Getty Images

En déplacement à Catane, Milan a prolongé ce vendredi sa série de victoires (3-1), mais sans vraiment séduire. Loin de là.

15e journée de la Serie A :
Catane – Milan AC : 1-3
Buts : Legrottaglie (11e): El Shaarawy (53e), Boateng (57e)

Six jours après sa victoire dans le choc contre la Juventus (1-0), le Milan AC avait le devoir d’enchainer ce vendredi à l’occasion d’un déplacement à Sicile, et plus précisément à Catane. Sur une terre où ils ne se sont plus inclinés depuis 1963, les Rossoneri ne s’y sont pas très bien pris en réalisant une première période pour le moins insipide. Mais, au retour des vestiaires, et à la suite de deux décisions arbitrales favorable, ils sont parvenus à réagir pour aller cueillir finalement leur sixième succès de la saison. Celui qui leur permet de passer provisoirement de la 9e à la 6e place au classement de la Serie A.

El Shaarawy brille encore

Les choses ont donc mal commencé pour les Milanais dans ce match. Au bout de 11 minutes de jeu, ils se faisaient surprendre par un but d’un de leurs anciens coéquipiers, Nicola Legrottaglie. L’ex international italien, qui n’avait disputé qu’un seul match avec les Lombards la saison dernière, trouvait la faille d’une puissante tête à la suite d’un corner. Sa reprise était impeccable, mais c’était surtout le marquage, effectué en zone, des visiteurs qui est à relever dans cette action. Une tactique que Massimiliano Allegri, l’entraineur, aurait eu du mal à justifier si le score en est resté là. Mais, heureusement pour lui, Mr Orsati, l’arbitre du match, est venu à son secours en deuxième mi-temps.

L’homme en noir a fait basculer le match à la 49e en faisant exclure Pablo Barrientos, le défenseur de Catane. Ce dernier écopait de son deuxième jaune pour une légère faute sur Alberto Nocerino. A onze contre dix, Milan avait alors tous les ingrédients en main pour renverser la vapeur sans aide extérieure. Mais, et vu que c’était la soirée des cadeaux, ils s’offraient le but d’égalisation sur hors-jeu. A la 53e minute, Stephen El Shaarawy était, en effet, en position illicite après une déviation de Robinho lorsqu’il s’est offert sa 11e réalisation de la saison. Le vice-champion d’Italie revenait dans le match n’avait pas de quoi pavoiser. Heureusement que le but de 2-1, signé brillemment Boateng (57e), ne devait rien à personne si ce n’est à son auteur, bien sûr. La dernière demi-heure du match a vu les Milanais s’offrir d’autres occasions de marquer (El Shaarawy 69e, Robinho 80e, Emanuelson 90e) mais ce n'est qu'en toute fin de match (91e) qu'ils parvenaient enfin à se mettre à l'abri grâce à...El Shaarawy. Le néo-international italien scellait le sort du match d'une superbe frappe enveloppée.

Résultats et classement de la Serie A

Relatifs

From the web