Caen-Nice : 1-1, Nice et Caen dos à dos
Après son succès face à Dijon, Nice n'a pas pu enchaîner en faisant match nul face à Caen ce dimanche lors de la 13e journée de Ligue 1.

Ligue 1

Caen-Nice : 1-1

Buts : Lees-Melou 40e - Rodelin 90 + 2e

Après 4 défaites consécutives en championnat (face à Marseille, Montpellier, Strasbourg et PSG), les Aiglons s'étaient offert Dijon (1-0) lors de la précédente journée de Ligue 1. Une victoire qu'il fallait confirmer face à Caen ce dimanche. Et les hommes de Lucien Favre y ont cru en menant longtemps au score grâce à l'unique but de Lees-Melou peu avant le repos (40e minute).

Le vibrant hommage des supporters de Feyenoord au fils décédé de Brad Jones

Caen pouvait d'ailleurs s'en vouloir en début de match. Les locaux ont multiplié les centres dans le premier acte sans se montrer décisifs pour autant. Eux qui auraient pu ouvrir le score quand Santini perdait un duel à bout portant face à Benitez dès la 9e minute. Tout le contraire des Aiglons, qui ont su faire fructifier leur temps fort en première période. L'escouade de Lucien Favre aurait même pu marquer dès la 23e minute avec une passe en profondeur de Sneijder pour Plea qui tirait malgré l'angle fermé, envoyant son ballon sur le porteau local. 0-1, ce sera néanmoins le score au repos.

La deuxième période débute bien pour les spectateurs présents à Michel-d'Ornano. Dès la 53e minute, Bazile est lancé la gauche de la surface, dribble Benitez, avant de dévisser complètement du gauche. Caen insiste et obtiendra même un pénalty à la 65e minute, après une main de Jallet dans sa surface. Mais Ivan Santini butera de nouveau sur Benitez. Les occasions sont présentes en seconde période. Les buts, beaucoup moins. À dix minutes du terme et sur corner signé Féret, Jordan N'Kololo est esseulé dans la surface mais enlève trop son coup de casque et alors qu'il ne reste que 5 minutes à jouer dans le temps additionnel, Vercoutre brille en détournant un coup franc de Sneijder.

Nice croit tenir un court succès, mais le laissera filer dans le temps additionnel. Genevois effectue un long centre vers le second poteau, où Rodelin jaillit derrière Souquet pour égaliser d'un geste acrobatique décisif. 1-1, Nice peut regretter son manque d'ambition en attaque et d'attention en défense face à des Normands qui y ont cru jusqu'au bout.

L'article continue ci-dessous

 

 

 

Commentaires ()