thumbnail Bonjour,
Direct

Ligue 1

  • 5 février 2011
  • • 19:00
  • • Stade Francis-Le Blé, Brest
  • Arbitre: P. Vileo
  • • Spectateurs: 12280
2
FIN
1

Ligue 1 - Brest - Nancy, les clés du match

Ligue 1 - Brest - Nancy, les clés du match

Sans victoire depuis l’entame de la phase retour du championnat, le Stade Brestois et l’AS Nancy sont dans l’obligation de se ressaisir s’ils veulent éviter de connaitre une fin de saison stressante. La confrontation qui les oppose ce samedi au Stade Francis-Le Blé promet donc d’être très disputée.

Ayant respectivement six et trois points d’avance sur le premier reléguable, le RC Lens, Brest et Nancy ne peuvent plus se permettre de laisser filer les points, comme ils l’ont fait depuis le début de cette année 2011. En effet, le spectre de la relégation commence à tourner sérieusement dans le ciel finistréen et lorrain et pour s’en débarrasser les deux équipes n’ont d’autres alternatives que de réagir rapidement. Samedi, ils ne pourront cependant pas le faire conjointement. Au mieux, l’une d’entre elles y parviendra et l’autre continuera à s’enfoncer, et au pire, les hommes d’Alex Dupont et ceux de Pablo Correa se quitteront sur un score de parité qui n’arrangera absolument pas leurs affaires  au classement. Voici donc les enjeux de ce match de milieu de tableau, mais qui de vraies allures d’un duel pour le maintien.

Le discours de Correa ne passe plus

Pour son retour parmi l’élite, le Stade Brestois ne pouvait pas espérer une meilleure première partie de saison. A la surprise générale, le promu était parvenu à se hisser au sommet du classement et a même été le dernier à essuyer un revers sur ses terres. Malheureusement, et comme on pouvait s’y attendre, la période d’euphorie n’a pas duré trop longtemps. Grougi et ses partenaires ont fini par baisser pavillon et rentrer dans le rang. Leur chute a même été particulièrement douloureuse, puisqu’ils restent actuellement sur 7 matches sans le moindre succès. 8 même, si l’on prend en compte leur élimination en Coupe de France face à Chambéry. La situation est difficile, mais pas encore inquiétante. Elle pourrait tout de même le devenir si la tendance venait à se confirmer durant ce mois de février. Avec un calendrier qui semble abordable, l’objectif déclaré est de prendre au moins six points.

A Nancy, on voudrait également être muni sur le plan comptable, mais les Lorrains le méritent-ils vraiment. Après avoir terminé l’année 2010 par deux beaux succès contre Sochaux (1-0) et Paris SG (2-0), les Nancéïens ont complètement implosé en enchainant avec trois défaites de rang. A croire que les fêtes de Noel leur ont été d’un grand préjudice. Du côté du Marcel Picot, l’heure est donc grave et il l’est à plus forte raison lorsqu’on sait que Féret et ses partenaires viennent de se faire sortir de la Coupe de France (par Le Mans). Connu pour son franc-parler, Pablo Correa a encore haussé le ton après cette élimination. Le discours du technicien uruguayen est saisissant, mais il semble de moins en moins réaliste. A force de toujours rejette la faute sur ses joueurs, il est presque normal que ces derniers perdent confiance en leurs capacités. Contre Brest, on pourrait en avoir la preuve, à moins que l’ASNL, touché dans son orgueil, ne repart de plus belle.

La courbe de prestations des deux équipes :

Avec 28 points à son compteur, soit une moyenne qui équivaut presque à 1.5 points/match, le Stade Brestois est le mieux placé des trois promus. Avec 7 victoires, 7 défaites et 7 nuls à son compteur, il peut aussi se dire qu’il a profil type d’une équipe de ventre mou de ce championnat. Les apparences sont tout de même trompeuses, car si on regarde les six dernières sorties de cette formation, il ne serait pas exagéré de dire qu’elle carbure sur un rythme de réléguable (3 points pris seulement sur 18). D’autre part, à domicile, l’équipe de Dupont reste sur une cinglante défaite face à un mal classé (Caen 1-3). Enfin, le nombre de buts pris lors des deux derniers matches n’a aussi rien d’encourageant (5).

Contrairement à Brest, Nancy n’a pas connu le privilège de pointer dans la première moitié de tableau cette saison et il ne risque pas de le découvrir s’il continue à accumuler les mauvaises performances qui sont les siennes ces derniers temps. Le club lorrain, qui a fêté récemment son 1000e match parmi l’élite, ne peut pas espérer perdurer parmi l’élite s’il continue à perdre aussi souvent. En effet, la bande à Correa possède pas moins de 10 défaites à son compteur. A l’exception d’Arles-Avignon, aucune équipe n’a fait pire. La seule bonne nouvelle, et qui figure également comme un motif d’espoir pour la suite, c’est que l’ASNL n’a plus perdu face à une équipe classée entre 10e et 20e place depuis la 12e journée (contre Monaco 0-4).  Une statistique que Hadji et ses partenaires seraient bien inspirés de confirmer ce samedi, à Brest.

Le moment à ne pas rater :

Brest n’a encaissé aucun but entre la 4e et la 11e journée de Ligue 1. Cette solidité défensive qui avait permis à l’équipe de s’inviter dans le haut du tableau malgré une attaque productive n’est aujourd’hui plus de mise. Les Finistériens sont aujourd’hui beaucoup plus fébriles sur ce plan, en particulier dans le dernier quart d’heure de jeu. Durant cette période, ils ont encaissé déjà pas moins de 7 réalisations. Nancy est un peu plus performant en fin de match, mais il connait des difficultés à bien démarrer ses deuxièmes périodes. Entre la 45e et la 60e minute de jeu, la formation de Pablo Correa a pris pas moins de 10 buts, contre un seul marqué seulement.

L’importance du premier but :

Samedi, la clé d’un bon résultat pour Brest serait assurément de marquer en premier. Et pour cause ; cette saison, lorsqu’il l’a fait, le promu a gagné 3 fois sur 4 et dans le cas de figure contraire il ne s’est jamais imposé (1 nul et 1 défaite). Le même constat, ou presque, s’impose pour Nancy à l’extérieur. Quand ils ont eu l’honneur d’ouvrir la marque hors de leurs bases, les Lorrains ont toujours gagné (2 fois sur 2). Par contre, lorsqu’ils ont pris le premier but, ce qui leur est arrivé à 8 reprises, ils n’ont signé qu’un seul succès (contre 3 nuls et 4 défaites).

Les déclarations :


Alex Dupont (entraîneur du Stade Brestois) : «On n'a pas été inquiétant, mais ce que je note c'est qu'on a pris cinq buts en deux matches de Championnat. On va d'abord s'appliquer à bien défendre et retrouver notre solidité. Le reste, on verra par la suite».

Pablo Correa (entraîneur de Nancy) : "On loupe des opportunités d'avancer au classement, regrette encore Correa. On a été correct offensivement mais on a trouvé un gardien en état de grâce. Ce n'est pas nouveau. On a des manques qui se répètent et cela nous met en difficultés."

Les groupes :

Brest : 

Elana, Deneuve - Baysse, Kantari, Daf, Brou Apanga, Ferradj, Martial - Licka, Ngoyi, Lesoimier, Ewolo, Bigné, Grougi - Poyet, Ayité, Micola, Touré


Nancy :

Gregorini, Le Crom - Chrétien, Loties, Sami, André Luiz, N'Diaye, Haïdara - Gavanon, Berenguer, N'Guemo, Brison, Diakité - Cuvillier, Féret, Hadji, Bakar, Vahirua.


Les précédentes confrontations :

Dans l’histoire de la Ligue 1, Brest a accueilli Nancy à 8 reprises. Le bilan de ces matches est favorable, contre toute attente, aux Lorrains, vainqueurs 4 fois alors que les Finistréens ne se sont imposés qu’à une seule reprise. C’était lors de la saison 1986-87. A noter, cela dit, que le dernier succès de l’ASNL au stade Francis-Le-Blé remonte au 30 août 1985 (2-0).

L’arbitre :

L’arbitre de la rencontre sera Mr Pascal Vileo. Âgé de 43 ans, ce dernier a déjà officié 10 fois cette saison en Ligue 1. Durant ses dix matches, il a sorti le carton jaune 36 fois, mais le rouge à une seule reprise. Son bilan de la saison dernière est le suivant :  76 jaunes et 1 rouge.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1





Joueurs à suivre

N. Roux

Poste: Attaquant

Matchs: 0

  • 0
  • 0
  • 0
Absent des terrains pendant quatre matches, l’international espoir tricolore devrait son grand retour à la compétition à l’occasion de ce match. Une bonne nouvelle pour le Stade Brestois puisqu’il s’agit de son meilleur réalisateur (5 buts) et aussi du joueur capable de hisser le niveau de l’équipe. Même s’il y a à parier qu’il ne sera pas encore au top physiquement, rien que sa présence devrait rassurer ses partenaires et leur donner de la confiance pour signer un bon résultat.

J. Féret

Poste: Milieu

Matchs: 0

  • 0
  • 0
  • 0
Impressionnant de régularité en fin d’année dernière, ce milieu de terrain nancéïen a été nettement moins fringuant durant le mois de janvier et cela s’est ressenti sur les résultats de son équipe. A 28 ans et pour sa quatrième année au club, il est donc devenu le véritable baromètre de l’ASNL. Samedi, il aura donc tout intérêt à retrouver son meilleur niveau. Pour son bien et celui des siens.

Pronostic de Goal

Les cinq derniers matches

Face à face

Brest

Nancy

Victoires
2
1
2
Victoires

Paris & pronostics

Pronostics des lecteurs

Stade Brestois 29 BRE
Stade Brestois 29 Brest
Match nul
AS Nancy-Lorraine NAN
AS Nancy-Lorraine Nancy
62%
25%

Top 3 des pronostics

Stade Brestois 29 BRE
1 - 0
AS Nancy-Lorraine NAN
Stade Brestois 29 BRE
2 - 0
AS Nancy-Lorraine NAN
Stade Brestois 29 BRE
0 - 1
AS Nancy-Lorraine NAN

Relatifs

From the web